Accueil Afrique Wall Street Journal : Wagner envoie des géologues explorer le Mali

Wall Street Journal : Wagner envoie des géologues explorer le Mali

PARTAGER
Wall Street Journal : Wagner envoie des géologues explorer le Mali

Le groupe russe Wagner a envoyé des géologues pour explorer les zones riches en ressources minières du sud-ouest et du centre du Mali avant d’y déployer ses mercenaires, selon le Wall Street Journal.

L’agenda de ces explorations indique que Wagner utilise la force militaire pour expulser les populations des zones minières potentielles afin que les sociétés puissent s’y installent et lancent les opérations de prospection minière.

Des mercenaires Wagner ont été déployés cette année aux côtés des forces maliennes dans les régions du centre et de l’ouest du Mali, rapporte le journal, selon lequel, ils  sont accusés, selon des survivants, d’être impliqués depuis mars dans au moins 6 présumés massacres de responsables occidentaux, onusiens et d’activistes des droits.

Une escalade qui ont  poussé des dizaines de milliers de personnes à traverser la frontière en direction de la Mauritanie.

Une force conjointe de forces maliennes et de “blancs” a attaqué un groupe de bergers près de la frontière avec la Mauritanie et a exécuté des dizaines d’entre eux, précise Wall Street Journal, citant sur la base d’un rapport confidentiel établi par des enquêteurs des Nations Unies.

Les rescapés ont déclaré au journal lors d’interviews que l’incident s’était produit sans susciter d’actions défensives des bergers non armés de la région où des tueries avaient eu lieu au cours du premier trimestre de 2022.

Le Mali, un pays disposant d’importantes ressources naturelles est administré par un gouvernement faible, a déclaré Anna Borshevskaya, experte sur la Russie au Washington Institute for Near East Policy, notant que la Russie profite de cette situation en fournissant des services et en obtenant ce qu’elle veut.

Les autorités russes nient tout lien avec Wagner, mais les médias d’État russes ont publié ces derniers mois des articles de presse louant les exploits et l’héroïsme dudit groupe en Ukraine, selon le Wall Street Journal.

Le journal a déclaré avoir contacté les autorités russes et maliennes afin de recueillir leur point de vue sur ces révélations, sans toutefois obtenir des réponses de leur part.

Wagner a signé, selon des responsables des Nations unies, un contrat en décembre 2021 avec la junte militaire au pouvoir au Mali, selon lequel elle recevrait 10 millions de dollars en échange de la lutte contre les extrémistes islamistes.

Mais Wagner a rapidement révélé qu’elle avait d’autres ambitions financières au-delà de la collecte d’une allocation mensuelle pour les mercenaires.

Le Mali est le quatrième exportateur d’or en Afrique et possède également d’importantes réserves de pétrole, de manganèse, d’uranium et de lithium, un minéral utilisé dans la fabrication de batteries de voitures électriques, selon le département américain du Commerce et l’US Geological Survey.

Le journal affirme que les opérations de Wagner ont jusqu’à présent provoqué le déplacement de milliers de millions de personnes de leurs régions après que beaucoup d’entre elles soient mortes dans des massacres dont cette organisation est accusée d’être responsable.

“Le groupe Wagner n’apportera pas la paix au Mali, et au lieu de cela, il s’efforcera de détourner les ressources naturelles et économiques de la guerre du Mali contre le terrorisme”, a déclaré Richard Mills Jr., ambassadeur adjoint des États-Unis aux Nations Unies, dans un communiqué qu’il a fait. Juin dernier.

Traduit de l’anglais par Senalioune