Accueil MONDE Macron: la radicalisation islamiste du Mali conduirait au retrait de Barkhane

Macron: la radicalisation islamiste du Mali conduirait au retrait de Barkhane

242
1
PARTAGER
Macron: la radicalisation islamiste du Mali conduirait au retrait de Barkhane

Le président Emmanuel Macron a averti que la France retirerait ses troupes du Mali si l’instabilité politique y conduisait à une plus grande radicalisation islamiste. Il fait suite à un deuxième coup d’État en neuf mois dans la nation ouest-africaine.

Macron a mis en garde contre le risque que le Mali « évolue vers » une plus grande influence islamiste.

Au président malien Bah N’Daw, qui était très rigoureux sur l’étanchéité entre le pouvoir et les djihadistes, j’avais dit : « L’islamisme radical au Mali avec nos soldats sur place? Jamais de la vie! ». Il y a aujourd’hui cette tentation au Mali. Mais si cela va dans ce sens, je me retirerai, a mis en garde le président français, dans un entretien a JDD à l’occasion d’un voyage au Rwanda et en Afrique du Sud.

La France dispose de 5 100 soldats dans la région du Sahel qui a été une ligne de front dans la guerre contre le militantisme islamiste.

Les troupes françaises soutiennent les forces au Mali, en Mauritanie, au Niger, au Burkina Faso et au Tchad pour combattre les militants dans la région du Sahel depuis 2013.

Macron a déclaré au Journal du Dimanche qu’il avait dit aux dirigeants régionaux que la France ne soutiendrait pas les pays où il n’y avait pas de légitimité démocratique ou de transition, et que la France n’avait pas l’intention de garder ses troupes en Afrique pour toujours.

Pendant des décennies, la France a fourni un soutien militaire aux dirigeants de ses anciennes colonies en Afrique, envoyant souvent des troupes ou envoyant des frappes aériennes pour contrer les rebelles armés.

Le président Macron murmure depuis un certain temps sur la réduction ou le retrait des quelque 5 000 soldats français dans le vaste et troublé du Sahel (….) .

avec BBC et le devoir

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here