Accueil MAURITANIE Un leader syndicaliste qualifié la Mauritanie d’Etat d’injustice

Un leader syndicaliste qualifié la Mauritanie d’Etat d’injustice

PARTAGER

La Mauritanie est un Etat d’injustice, dépourvu des valeurs républiques dont les institutions sont défaillantes, a affirmé le leader syndicaliste et secrétaire général de la Confédération Libre des Travailleurs Mauritaniens (CLTM), Samory Ould Beye.

 Vivre dans un État corrompu est inadmissible, a-t-il ajouté, appelant, ce mardi 11 octobre courant, lors de l’ouverture des travaux du 4e Congrès de la Confédération tenu à l’ancienne maison des jeunes à Nouakchott, à faire front à ce qu’il a appelé, l’injustice et la corruption subies par le peuple mauritanien.

Les richesses de la Mauritanie sont pillées par des sociétés étrangères avec la complicité des chefs de l’État et en signant des contrats avec les « corrompus et corrupteurs », selon ses propos, qualifiant cette situation d’intolérable.

Je ne suis pas plus intéressé par les prochaines élections que par la réforme des profonds disfonctionnements qui minent les articulations de l’État et les grands problèmes liés à la coexistence et à l’entente, en tant que peuple uni, a conclu Ould Beye.