Accueil SENEGAL Etats-Unis: Mauvaise nouvelle pour Air Sénégal

Etats-Unis: Mauvaise nouvelle pour Air Sénégal

PARTAGER
mauvais nouvelle pour air senegal

Treize mois après le début de ses vols vers les États-Unis, la compagnie aérienne Air Sénégal a révélé qu’elle suspend la destination de Baltimore. Actuellement desservi via New York JFK, le changement signifie que seul les vols JFK restent maintenus. Et à l’évidence, il ne semble pas qu’il y ait une alternative, comme par exemple vers Washington Dulles.

Le 2 septembre 2021, Air Sénégal inaugurait ses vols de Dakar vers JFK et Baltimore. Un an plus tard, il a été confirmé que les vols à destination de Baltimore prennent fin, peut-être une conséquence inévitable de la conjoncture. Air Sénégal devait initialement desservir Dulles mais la compagnie a choisi Baltimore quelques jours avant de lancer ses rotations. Selon le site Web d’Air Sénégal, le dernier vol sur cette desserte sera celui du dimanche 22 janvier prochain, et non le 26.

Le site Web du transporteur sénégalais indique que son appareil A330-300 est prévu pour opérer la desserte finale. Bien qu’il ne soit pas clair exactement quel A330-300 sera déployé, la compagnie sénégalaise utilise actuellement un appareil 9H-LEON loué avec équipage de Corendon Airlines, lui-même le louant à Airhub. Flightradar24 montre que c’est un A330 de 16,3 ans qui est à l’emploi par Air Sénégal depuis le 25 septembre dernier.

Selon le Département américain des transports (DOT), Air Sénégal a transporté 22 822 passagers en aller-retour entre l’Afrique et les États-Unis de septembre 2021 à mars 2022. Les données auxquelles nous avons pu accéder ne s’étendent pas au-delà de cette période. Ceci nous empêche particulièrement d’avoir un aperçu du nombre de passagers au pic de l’été, un aperçu qui pourrait s’avérer essentiel.

Néanmoins, on sait que Air Sénégal pouvait transporter jusque 70 072 passagers par ses dessertes américaines. il semble toutefois que la compagnie sénégalaise n’a pu en avoir que 22 822 passagers. Ce qui dénote un facteur de charge moyen des sièges (SLF) d’une estimation pour seulement 33 %. Bien que l’itinéraire ait beaucoup souffert de la pandémie du Covid, et qu’Air Sénégal soit encore nouveau sur le trajet, la compagnie sénégalaise a été fortement concurrencée à JFK par Delta de façon très insoutenable, même sur la base des premiers mois.

En regardant de plus près entre septembre-mars, le DOT montre que JFK avait pour 16 759 passagers et un SLF de 42% (Delta en a pris 60%), tandis que Baltimore, destination d’Air Sénégal avait 6 063 et la compagnie sénégalaise n’en a seulement pris que 20%. Le fait que Baltimore soit interrompu montre donc que la situation d’Air Sénégal surplace ne s’est pas suffisamment amélioré même si c’était pour des raisons «stratégiques».

Alors que Baltimore est éliminé, JFK ne l’est pas, du moins pour le moment. En effet, il est résérvable au-delà du 22 janvier avec les mêmes horaire et fonctionnera les jeudis et dimanches. Air Sénégal continuera donc à y concurrencer le service Delta 767-300ER qui a trois vols hebdomadaires.