Accueil MAURITANIE Tête-à-tête entre Ghazouani et Ould Maouloud après une alerte de l’UFP!

Tête-à-tête entre Ghazouani et Ould Maouloud après une alerte de l’UFP!

PARTAGER

Le président Mohamed Ould Ghazouani a rencontré ce lundi 8 aout courant au palais présidentiel à Nouakchott, le président de l’Union des Forces du Progrès (UFP), un parti d’opposition, en l’occurrence Dr Mohamed Ould Mouloud.

 Les deux hommes se sont entretenus sur la situation générale qui prévaut dans le pays et les derniers rebondissements politiques dont la suspension des concertations politiques entre la majorité et l’opposition, indiquent des sources concordantes.

Coïncidence ou pur hasard, ce tête-à-tête entre l’homme fort de Nouakchott et l’infatigable opposant des régimes mauritaniens, depuis ces dernières décennies notamment de la dictature tayiste, intervient après un cinglant communiqué de l’UFP, dans lequel,  le parti déplore les retards voire l’absence de secours appropriés apportés par l’Etat, “le seul capable de faire face aux catastrophe de cette ampleur”, aux centaines de citoyens victimes des inondations dans les wilayas de l’intérieur, à Nbeika dans le Tagant, Guerou en Assaba et Moyt au Gorgol.

L’UFP a appelé d’ailleurs et pour la seconde fois le gouvernement “à tirer la leçon de ces événements dramatiques et à mettre sur pied des dispositifs d’intervention d’urgence au niveau des capitales régionales et des départements ».

Les pluies diluviennes enregistrées ces dernières semaines ont causé plusieurs pertes en vies humaines et des dégâts considérables:

En effet, des centaines de familles sont aujourd’hui sans abri un peu partout à travers le pays après ces inondations sans précédent .

Notons que c’est la première rencontre entre Ghazouani et Ould Maouloud depuis l’annonce en juin dernier, de la suspension du dialogue politique par le président de la commission chargée de sa supervision, en l’occurrence, le secrétaire général de la présidence, Ould Waghef

Notons sur un autre plan, le boycott de l’UFP et deux autres partis d’opposition, à savoir le RFD et l’AJD/MR des récentes séances de concertations convoquées par le ministère de l’Intérieur en présence de partis politiques sur fond de discussion de la préparation participative des prochaines élections législatives, régionales et municipales.

Ghazouani tente-t-il à travers ces rencontres individuelles avec des poids lourds politiques de l’opposition de donner un  sang neuf à la dynamique d’apaisement de la scène politique et par conséquent à la concertation sur les grands dossiers, et du coup baliser le terrain miné des futures échéances électorales pour y aller sereinement avant que les prochains mois n’alourdissent davantage son passif de  président de la République élu pour affranchir le pays de ses pesanteurs omniprésentes économiques et sociales mais demeuré otage des vautours qui gravitent autour du système.

It”s the question?