Accueil MONDE Sénégal -Egypte : des lasers au stade sur fond de vindicte

Sénégal -Egypte : des lasers au stade sur fond de vindicte

PARTAGER

Le match opposant l’équipe national du Sénégal à l’Egypte restera dans la mémoire des amateurs du football. Après la défaite des pharaons de l’Egypte en finale de Coupe d’Afrique, les protégés de Carlos Quieroz ont donné rendez-vous aux sénégalais dans leur stade de Caire. Une rencontre qui était synonyme de revanche entre les deux formations après la Can 2021.

En Egypte, le Sénégal a eu une grande surprise de la part des supporters des pharaons. Les joueurs étaient non seulement hués dans le stade. Mais les autorités ont permis aux 64 000 supporters de franchir les portes du stade avec des lasers. Une situation qui a pu impacter sur le jeu des visiteurs, les Lions de la Téranga.

Stade Me Abdoulaye Wade : Un match organisé ce 28 mars pour tester la VarSélectionné pour vous :

Même si les dirigeants de la fédération sénégalaise de football n’ont pas émis de mots par rapport à ce comportement, les réseaux sociaux ont diffusé les images en direct. Le public sénégalais, dépité par ce comportement, avait juré de rendre coup pour coup lors du match retour. Avant la rencontre les jeunes ont donc lancé un challenge pour l’obtention et l’usage de lasers dans le stade flambant neuf Me Abdoulaye Wade de Diamniadio.

De crainte d’être démasqués, certains supporters ont dû mettre dans leurs pains les lasers avant de les protéger par les accompagnants. Une stratégie pour ne pas être surpris par la mesure de l’interdiction d’accès des lasers. Les supporters ont choisi les points stratégiques pour se venger des pharaons. Ces jeunes ont compris que la proximité des tribunes de l’aire de jeu est un atout majeur pour déconcentrer l’adversaire.

« Nous sommes un pays de solidarité et d’hospitalité. Mais la bande à Mohamed Salah a eu ce qu’elle mérite. Nous ne sommes pas violents, mais on sait comment riposter contre l’agresseur. Les lions du Sénégal ont subi des insultes au Caire », a expliqué un supporter pour justifier leur attitude.

Il est désormais démontré à la face du monde que le pays de la téranga peut se transformer en pays de cauchemars footballistiques dans le stade Me Abdoulaye Wade pour celui qui réserve désormais un accueil antisportif à la sélection nationale.

Senenews