Accueil Santé Décès à l’Hôpital Fann : une famille dénonce un manque d’assistance

Décès à l’Hôpital Fann : une famille dénonce un manque d’assistance

PARTAGER

L’affaire Astou Sokhna n’a pas fini d’alimenter les débats qu’une autre femme est décédée à l’hôpital Fann dans pratiquement les mêmes conditions. Ramatoulaye Faye, habitante des Parcelles Assainies, serait morte de manque d’assistance médicale.

Les raisons

Selon des sources de Senego, Ramatoulaye Faye soufrait d’asthme. « Dans la nuit du jeudi au vendredi, on l’a amenée à l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy des Parcelles Assainies car elle était fatiguée. Elle vomissait d’ailleurs du sang. C’est là qu’on nous a demandé de l’amener à l’hôpital Fann. C’est le Samu qui devrait prendre en charge l’évacuation … « , a déclaré la famille.

Elle explique : « une fois sur les lieux à Fann, on nous a demandé si on a de l’argent pour payer le scanner. On a payé… Mais le scanner ne pouvait pas la prendre car son état était instable. Par la suite, les services d’urgence de l’hôpital Fann nous ont notifié un manque de place et nous ont proposé de l’amener ailleurs. C’est là qu’elle a rendu l’âme.«

La colère

La famille qui menace de porter plainte affirme que Ramatoulaye est décédée dans la nuit du jeudi au vendredi vers 4 heures du matin au Centre hospitalier de Fann. Elle dénonce un manque de prise en charge et une indifférence totale des praticiens.

Senego