Accueil MAURITANIE Mauritanie : Un milliard pour atténuer les effets du Covid sur le...

Mauritanie : Un milliard pour atténuer les effets du Covid sur le tourisme

454
0
PARTAGER
Mauritanie : Un milliard pour atténuer les effets du Covid sur le tourisme

La pandémie de la Covid-19 a eu des répercussions considérables sur le secteur du tourisme mondial y compris la Mauritanie, qui s’est considérablement investi dans ce domaine rapporteur en revenus en devises, au cours des dernières années, après avoir redoré le blason de cette filière, fortement impactée par le terrorisme, l’enlèvement voire même l’élimination de sang froid de touristes occidentaux.

Important moteur de l’emploi et de la croissance, le secteur a vu avec l’émergence de la pandémie du Covid ses revenus baisser progressivement et brusquement, conduisant les hôtels à compresser leur personnel, d’où les impacts économiques subies par des centaines de travailleurs, en majorité des jeunes.

Cette situation difficile traversée par le secteur du tourisme a conduit le gouvernement à mobiliser un milliard d’ouguiyas, à titre de soutien à cette filière.

Il s’agit d’une contribution financière destinée à contribuer à la préservation des emplois au niveau de  500 entreprises comprenant des hôtels, des auberges, des appartements, des agences de voyage et des salles de cérémonies, établissements durement éprouvés par les restrictions imposées par la pandémie sur les voyages et les regroupements, indique-t-on officiellement.

« Le Programme Prioritaire Elargi du Président ProPEP de la République reprend les engagements prioritaires de son Programme Électoral et les élargit aux actions urgentes dictées par la pandémie et par ses répercussions sur l’économie nationale », a affirmé dans son allusion faite à cet élan de solidarité étatique, le ministre des Affaires économiques et la Promotion des secteurs productifs, M. Ousmane Mamoudou Kane.

 Le soutien d’un milliard apporté au secteur du tourisme est donc une mesure parmi plusieurs autres prises par le gouvernement mauritanien dans le cadre du programme ProPEP, dont l’objectif présenté par le ministre Kane est de relancer l’économie mauritanienne et d’aider les populations vulnérables à travers la réalisation d’infrastructures, d’appui à l’enseignement privé, le transfert monétaire et l’assurance maladie, accordés aux plus démunis à travers Taazour en plus d’autres programmes sociaux.

« La relance de notre économie nécessite à la fois de déverrouiller le potentiel des secteurs productifs et de soutenir massivement les entreprises du secteur privé », a-t-il souligné, précisant que  “c’est seulement ainsi que nous pourrons nous rapprocher de notre objectif de prospérité”.

Et pour assurer quant à la fermeté de fer de l’actuel pouvoir mauritanien de relever le défi du développement, le ministre dira enfin:

« L’Etat fera tout pour lever les obstacles qui empêchent le développement du pays en apportant au secteur privé, l’un de ses leviers, un soutien financier à travers le ProPEP, à hauteur de 54 Milliards MRO pour la valorisation du potentiel des secteurs productifs et de 23 Milliards MRO pour le soutien au secteur privé ».