Accueil MONDE Madagascar: tentative d’assassinat du président déjouée

Madagascar: tentative d’assassinat du président déjouée

400
0
PARTAGER

Depuis quelques semaines, la situation politique se tend dangereusement à Madagascar.

Les autorités ont annoncé qu’une tentative d’assassinat sur le président Andry Rajoelina, élu en 2019, a été avortée. «Plusieurs ressortissants étrangers et malgaches ont été interpellés mardi dans le cadre d’une enquête pour atteinte à la sûreté de l’État», a déclaré mercredi soir à la presse la procureure générale Berthine Razafiarivony. «Selon les preuves matérielles en notre possession, ces individus ont échafaudé un plan d’élimination et de neutralisation des diverses personnalités malgaches dont le chef de l’État», a-t-elle ajouté à l’AFP.

Le ministre de la Sécurité publique, Fanomezantsoa Rodellys Randrianarison, a précisé jeudi que six personnes avaient été arrêtées dans le cadre de cette affaire, «dont un étranger, deux binationaux et trois Malgaches». Et que «la police avait des renseignements sur cette affaire depuis plusieurs mois». «Des armes et de l’argent ont été saisis» lors de ces interpellations qui ont eu lieu «au même moment, mais dans des endroits différents». «Il y a aussi des documents officiels qui prouvent leur implication», a-t-il déclaré. «L’étranger», a-t-il ajouté sans l’identifier, «a caché derrière son activité économique ses projets malsains».

L’opposition a condamné «toute tentative d’assassinat que ce soit contre les dirigeants ou contre quiconque», a réagi Rivo Rakotovao, ancien président par intérim du pays, interrogé par l’AFP. «Il ne faut pas non plus profiter de cette situation pour mettre à mal la démocratie à Madagascar», a-t-il aussitôt mis en garde, alors que le président actuel a la mainmise sur tous les leviers politiques du pays et fait l’objet de critiques concernant notamment la liberté de la presse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here