Accueil MAURITANIE Le cinquième de la population mauritanienne a accès à l’assurance maladie

Le cinquième de la population mauritanienne a accès à l’assurance maladie

375
0
PARTAGER
Le cinquième de la population mauritanienne a accès à l’assurance maladie

C’est le tout nouveau ministre de la santé, entré à la faveur du dernier remaniement ministériel intervenu dans le pays à la fin de mai dernier, en l’occurrence Dr Sidi Ould Zahaf qui l’affirme.

Evoquant le programme récemment lancé par les hautes autorités du pays, relatif à l’assurance santé au profit des populations, il l’a qualifié d’action rare, dés lors où il permet l’accès de 20% de la population mauritanienne à l’assurance maladie.

Parlant de façon plus globale du programme sanitaire du Président mauritanien Ould Cheikh Ghazouani, il s’articule autour de 32 points, auxquels, s’ajoutent des directives données aux différents départements pour la mise en œuvre dudit programme, a-t-il affirmé.

Ce dernier doit être traduit en actes impactant concrètement les populations et donner lieu à des réformes fondamentales garantissant la préservation des acquis, et assurant l’accès des populations, quelles que soient leurs conditions socio-économiques, à des soins de qualité, a-t-il insisté.

Le ministère de la santé Ould Zahaf a fait ces révélations, au cours du lancement de l’atelier de partage et de consolidation du plan National de Développement Sanitaire (PNDS) 2021-2030 et du dossier d’investissement 2021-2023 en appui avec ses partenaires: Enabel (Agence Belge de développement), l’AFD (Agence Française de Développement), la Banque Mondiale, l’Union Européenne, l’organisation Mondiale de la Santé et l’UNICEF, organisé le jeudi 10 juin courant par son Département.

Beaucoup de réformes, d’évolutions, de changements ont été mis en place pour donner des soins de santé réels répondant aux attentes de tout citoyen mauritanien, a témoigne le Représentant de l’UE dans son intervention faite à cet atelier.

L’OMS a quant à elle assuré sur la mobilisation de l’appui nécessaire à la Mauritanie pour achever son agenda en matière de développement sanitaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here