Accueil ETATS-UNIE Guerre en Ukraine : le lapsus malheureux de Joe Biden

Guerre en Ukraine : le lapsus malheureux de Joe Biden

PARTAGER

Le président russe, Vladimir Poutine, qualifié de « dictateur », est « plus isolé que jamais », a affirmé mardi le président américain, Joe Biden, devant le Congrès américain à Washington pour son premier discours sur l’état de l’Union.

Le président démocrate a assuré que « les Etats-Unis sont aux côtés du peuple ukrainien », quelques jours après le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Les élus du Congrès américain se sont levés mardi pour une ovation au peuple ukrainien au début du discours sur l’état de l’Union.

Le fait qu’un dictateur russe ait envahi un pays étranger a un coût sur toute la planète », a lancé Joe Biden. Le président russe « pensait que l’Occident et l’Otan ne répondraient pas », a-t-il martelé, mais « dans la bataille entre la démocratie et l’autocratie, les démocraties sont au rendez-vous, et le monde choisit clairement le côté de la paix et de la sécurité », a poursuivi l’élu.

Mais un lapsus malheureux dans le discours a marqué les esprits. « Il peut encercler Kiev avec des chars, mais il gagnera jamais le cœur et les âmes des Iraniens », a-t-il déclaré.

Belga