Accueil MAURITANIE Grossissement des rangs des opposants à Ghazouani en 48 heures

Grossissement des rangs des opposants à Ghazouani en 48 heures

PARTAGER

Les opposants à l’actuel pouvoir mauritanien commencent à se manifester les uns après autres et à déclarer de vive voix leur déception d’un régime qu’ils avaient soutenu avant d’arriver au pouvoir et même pendant les premières années de son règne.

Après les déclarations faites par le projet de parti de la Réfondation pour l’Action Globale (RAG) d’avant-hier et celles de la plateforme Ould Abdel Aziz-FLAM de concertation et de suivi « Engagés pour une Mauritanie Unie » EMU d’hier, c’est aujourd’hui dimanche 13 novembre courant qu’un poids lourd politique de longue expérience brise le silence et annonce publiquement son opposition à l’homme fort de Nouakchott.

C’est le président de l’Alliance Populaire Progressiste (APP), ce leader réputé aux côtés de son homologue Ahmed Ould Daddah et président du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) par sa longévité politique, en l’occurrence Messaoud Ould Boulkheir, qui vient de déclarer son opposition à l’actuel régime.  

Je m’oppose au régime du président Mohamed Ould El Ghazouani que je n’hésiterai pas à soutenir de nouveau, si les raisons de le faire se réunissent, a-t-il déclaré au cours d’un meeting populaire organisé par l’APP à El Mina, l’une des plus grandes circonscriptions électorales de la capitale Nouakchott.

Notre avait soutenu avec conviction Ould Ghazouani avant d’accéder à la présidence, mais nous avons élevé la voix rapidement, après avoir constaté le retard pris par les engagements qu’il avait donnés, a affirmé Messaoud.

Ould Boulhkeir a parlé également de ceux qu’il a qualifié d’acharnés déterminés à gâcher, à la veille des prochaines élections législatives, régionales et municipales, les relations de son parti avec l’opinion publique et le “nouveau régime”,.

 Le congrès de l’APP se tiendra selon le leader de l’APP fin décembre 2022 ou début janvier 2023 au plus tard