Accueil Afrique CAN : On est tristes et honteux, dit l’entraineur de Mauritanie

CAN : On est tristes et honteux, dit l’entraineur de Mauritanie

PARTAGER

Malgré la déculottée (4-0) reçue de la Tunisie en match comptant pour la 3ème journée du groupe F de la CAN, le technicien français Didier Gomes Da Rosa trouve des qualités à ses joueurs.  

Sur les raisons du naufrage des Mourabitounes

Ce soir, on est très tristes. On est honteux aussi. C’est difficile de parler de ce match. On fait une très mauvaise entame, on défend très mal sur les deux premiers buts notamment et contre une équipe contre la Tunisie qui a beaucoup de qualités offensives. Il vaut mieux être très bon défensivement pour espérer quelque chose. On ne l’a pas trop été en début de match. C’est difficile bien évidemment de courir après le score même si on a montré sur les vingt dernières minutes de la première mi-temps qu’on pouvait aussi s’exprimer.

Sur les faiblesses de son équipe

Nos deux mauvais débuts de rencontres nous coûtent cher. Sur cette CAN, il m’a semblé avoir vu une Mauritanie plus entreprenante sur au moins la dernière moitié de la première mi-temps. On s’est créé quelques opportunités aussi intéressantes ! On s’est révoltés, on est allés les chercher. Il faudra qu’on voie aussi certaines situations. Nous avons demandé la VAR plusieurs fois (hésitation). Apparemment…On verra bien…

Sur ses choix tactiques

Les trois joueurs qui évoluaient en défense centrale sont des défenseurs centraux et nos pistons sont des latéraux. Après ce sont des choix de l’entraîneur. Contre une équipe comme la Tunisie avec des joueurs comme Jaziri, on a besoin d’être assez rapide. Jaziri a la particularité de toujours demander  les ballons dans la profondeur. Donc c’est toujours aussi important d’avoir des joueurs rapides sur cette défense centrale. Il nous a quand même pris quelque fois en défaut. Je crois que cette défense a fonctionné assez bien. Aujourd’hui c’était moins le cas. On est rapidement passé à quatre derrière.  A 2-0 il fallait être un peu plus entreprenant, mais je n’ai rien à reprocher à mes défenseurs centraux

Africatopsports