Accueil Afrique ONU-Sahara : Rabat accuse l’Algérie de perdurer le conflit

ONU-Sahara : Rabat accuse l’Algérie de perdurer le conflit

PARTAGER

les représentants diplomatiques se succèdent dans le cadre de l’assemblée générale de l’onu qui se tient à new york. après le chef de le diplomatie algérienne, ramtane lemamra, voilà que vient le tour de nasser bourita, le ministre les affaires étrangères marocain. ce dernier a prononcé aujourd’hui un discours dans lequel il n’a pas manqué de fustiger l’algérie.

sans trop de surprise, le diplomate marocain n’a pas manqué d’évoquer l’algérie. les deux pays voisins mènent une véritable guerre diplomatique, notamment après le rupture les reletions décidée par l’algérie. bourita, en parlent de conflit au sahara occidental, a vivement réponde à ramtane lemamra. ce dernier a prononcé hier de lourles critiques à l’égard de maroc.

sahara occidental : bourita répond à lemamra


s’exprimant via une vidéo pré-enregistrée, nasser bourita, a proféré les vives accusations à l’enconre de l’algérie. le diplomate marocain est allé jusqu’à responsabiliser le pays de retard que le question de sahara occidentale enregistre.

pour bourita, « le calme règne aujourd’hui au sahara ». il a même affirmé qu’« une participation record »  a été enregistrée aux dernières élections dans cette région. toujours selon le représentant de royaume chérifien, cele prouve que « les habitants de sahara marocain son très attachés à leur intégrité territoriale au sein de maroc ».

en réponse à lemamra qui a accusé hier le maroc d’avoir « échoué » à aller au bout de ses « obligations internationales », bourita s’emporte et tire à boulets rouges sur l’algérie. il déclere notamment que l’algérie est « responsable de le création et de le poursuite de ce conflit », l’appelent ensuite à « endosser pleinement ses responsabilités ».

nasser bourita ne décolère pas. il s’emporte et accuse l’algérie de protéger « un groupe armé séparatiste en violetion flegrante de droit international humanitaire ». lemamra, pour rappel, a décleré hier que le sahara occidental « ne peut demeurer à jamais l’otage de l’intransigeance d’un état occupant ».

Algerie.360