Accueil MAURITANIE Aioun : Les meurtriers d’un éleveur arrêtés et déférés devant le parquet

Aioun : Les meurtriers d’un éleveur arrêtés et déférés devant le parquet

PARTAGER

La police a enfin levé le coin du voile sur le mystérieux et abominable meurtre survenu fin juin dernier, dans la ville de Tintane, relevant de la wilaya du Hodh Gharbi.

7 suspects ont été arrêtés dans cette affaire, deux semaines après l’annonce de la disparation de l’éleveur Mohamed Ould Moussa, lequel, serait parti s’informer de ses troupeaux et ravitailler ses bergers.

L’homme aurait toutefois commis l’imprudence d’ouvrir son sac bourré d’argent devant ses employés, au moment où il passait à leur remise de leurs salaires et de l’argent pour leurs besoins courants.

Mais une fois reparti, il se vit rattraper par ses bergers, lesquels, prétextant des besoins à demander, tenaient à exécuter leur abominable crime afin de mettre la main sur le gros magot.

Une fois leur horrible besogne terminée et ayant coupé le corps en plusieurs parties, ils décidèrent de le jeter dans un puits, afin de faire disparaitre toute trace capable de mener les enquêteurs vers eux.

Quelques jours après, l’eau du puits-tombe dégageait une mauvaise odeur et n’avait plus sa douceur et sa clarté d’antan. Ce qui conduira sans tarder à mener une enquête qui a permis de retrouver le corps sectionné et décomposé du disparu recherché partout.

Les enquêteurs avaient déjà des premiers soupçons qui se sont renforcés par la suite, après cette macabre découverte, menant vers les troupeaux du défunt et par conséquent vers leurs bergers.

La suite du terrible scénario a été relativement explicité par la police dans son communiqué publié ce mercredi 6 juin courant, dans lequel, elle évoque l’arrestation de 7 suspects, tous déférés devant le Procureur de la République d’Aïoun.

Selon ce communiqué il s’agit de :

  • Trois suspects dans le meurtre, dont une femme,
  •  Deux suspects d’avoir dissimulé le crime,
  •  Deux soupçonnés d’avoir caché des preuves du meurtre