Accueil MAURITANIE Une députée exclue pour avoir “incriminé” son parti de blackout sur l’esclavage!

Une députée exclue pour avoir “incriminé” son parti de blackout sur l’esclavage!

PARTAGER

Les partis politiques mauritaniens tant de la Majorité que de l’Opposition militent plus pour le confort matériel de leurs leaders que celui de leurs militants, qui sont régulièrement déçus de ne rien avoir en retour de leurs voix accordées aux différents élus, sans que ces derniers se rappellent de leur bonté politique et de leur devoir à rendre de même.

.

La preuve irréfutable de ce paradoxe vient d’être illustré par l’expulsion sans demande d’explication, du parti du Rassemblement National pour la Réforme et le Développement Tawassoul de l’une de ses combattives et engagées députées au parlement, en l’occurrence Saadane Mint Khaitour.

Cette dernière, issue de couches marginalisées a vivement vilipendé sous l’auguste hémicycle le mutisme continu des parlementaires et des leaders de son parti Tawassoul, face aux cruautés de l’esclavage et à la marginalisation dont font l’objet les haratines et les Maalim (forgerons).

Ce que le Bureau Exécutif du parti islamiste, censé par son statut de première formation de l’opposition, en faire son fer de lance dans son combat politique, n’a pu avaler, convoquant ipso facto une réunion extraordinaire pour se prononcer sur cet appel des instances dirigeantes de Tawassoul à assumer leurs responsabilités Il a été ainsi décidé d’expulser la brave parlementaire dont la lutte héroïque pour l’équité et l’égalité doivent susciter l’intérêt des partis politiques digne de ce nom

1 COMMENTAIRE

  1. […] Senalioune – Les partis politiques mauritaniens tant de la Majorité que de l’Opposition militent plus pour le confort matériel de leurs leaders que celui de leurs militants, qui sont régulièrement déçus de ne rien avoir en retour de leurs voix accordées aux différents élus, sans que ces derniers se rappellent de leur bonté politique et de leur devoir à rendre de même. […]

Comments are closed.