Accueil Afrique Ukraine : appel à recruter des sénégalais…Dakar proteste

Ukraine : appel à recruter des sénégalais…Dakar proteste

PARTAGER
Ukraine : appel à recruter des sénégalais...Dakar proteste

Le ministère sénégalais des Affaires étrangères a déclaré qu’une publication sur Facebook de l’ambassade d’Ukraine appelant les volontaires sénégalais à s’engager dans la lutte contre la Russie était illégale.

Que dit le Sénégal ?

Dans un communiqué, le ministère a déclaré que le recrutement de volontaires, de mercenaires et d’autres combattants étrangers était illégal dans le pays et puni par la loi.

L’ambassadeur d’Ukraine, Yurii Pyvovarov, a été convoqué au ministère pour expliquer le poste de jeudi.

Après avoir vérifié sa légitimité, il lui a été demandé de le retirer, indique le communiqué.

Le communiqué ne précise pas si d’autres mesures seront prises.

Le Sénégal fait partie des 17 pays africains qui se sont abstenus de voter à l’Assemblée générale des Nations unies sur une résolution déplorant l’invasion de l’Ukraine par la Russie et demandant le retrait immédiat de ses forces.

Comment les pays africains ont-ils voté la résolution onusienne condamnant l’invasion russe ?

28 pays africains ont voté en faveur de la résolution condamnant l’invasion russe.

Quelque 17 pays africains se sont abstenus lors du vote à l’Assemblée générale de l’ONU.

Il s’agit de l’Afrique du Sud, de l’Algérie, de l’Ouganda, du Burundi, du Sénégal, du Sud-Soudan, du Mali et du Mozambique.

Les autres pays étaient le Soudan, la Namibie, l’Angola, le Zimbabwe, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine, Madagascar, la Tanzanie et le Congo.

L’Érythrée est le seul pays africain à avoir voté contre la résolution.

8 pays africains n’ont pas voté, dont le Maroc.

La résolution contre l’invasion russe a tout de même été adoptée mercredi avec une marge massive de 141 votes favorables sur les 193 États membres de l’Assemblée générale des Nations unies.

Bien que les résolutions de l’Assemblée générale ne soient pas contraignantes, elles ont un poids politique, rapporte l’agence de presse Reuters.

Qu’est-ce que le Mouvement des non-alignés ?

En réagissant à la guerre en Ukraine, certains pays africains comme le Sénégal et l’Ouganda invoquent leur adhésion au Mouvement des non-alignés, ou Nam.

L’Ouganda l’a cité comme la raison de son abstention à l’ONU.

Le Nam remonte à la guerre froide. Il est un forum composé de 120 pays en développement qui affirment leur indépendance face aux revendications concurrentes des deux superpuissances.

Une réunion tenue en 1961 a défini les critères d’adhésion au Mouvement. Elle a décidé que les pays membres ne pouvaient pas être impliqués dans des alliances ou des pactes de défense avec les principales puissances mondiales. Le Mouvement cherche ainsi à éviter que ses membres ne deviennent des pions dans les jeux de pouvoir de la guerre froide et se distancie des blocs de pouvoir occidentaux et soviétiques.

Depuis l’effondrement de l’Union soviétique en 1991, certains ont remis en question la pertinence du mouvement

BBC