Accueil MAURITANIE Traite des personnes : la Mauritanie peut mieux faire selon Whashington

Traite des personnes : la Mauritanie peut mieux faire selon Whashington

PARTAGER
Rapport annuel du département d’Etat Américain: les Abus continus en Mauritanie

La Mauritanie ne respecte pas encore pleinement les critères minimaux d’éradication du phénomène de la traite des personnes (TIP), a affirmé le département d’Etat américain, lequel, évoque cependant dans son rapport 2021 relatif à ce fléau, ce qu’il a appelé les grands efforts déployés par les autorités dans ce domaine.

Malheureusement ces grands efforts n’ont pas donné des résultats “tangibles”, bien que le pays ait montré “un certain engagement” dans la lutte contre ce phénomène, souligne le Département..

 Les efforts du gouvernement loués par le Département américain sont l’application d’une loi permettant aux Organisations Non Gouvernementales anti-esclavagistes d’opérer plus librement, la création d’une commission permanente de coordination des efforts d’éradication de la traite des êtres humains et l’augmentation appréciable du financement du Plan d’action national de lutte contre la traite des êtres humains.

Les autorités mauritaniennes ont organisé par ailleurs des campagnes générales de sensibilisation et pris contact avec les groupes vulnérables susceptibles d’être victimes de la traite des êtres humains, indique ledit rapport.

Le Ministère de la justice a publié quant à lui une circulaire judiciaire dans laquelle, il affirme  l’importance de présenter devant les tribunaux  les cas d’esclavage et d’indemniser les victimes.