Accueil MAURITANIE SOS Esclaves “Mettre fin à l’acceptation sociale de l’esclavage en Mauritanie”

SOS Esclaves “Mettre fin à l’acceptation sociale de l’esclavage en Mauritanie”

439
0
PARTAGER
SOS Esclaves

SOS Esclaves – Sur invitation de notre organisation SOS Esclaves et dans le cadre du projet “Mettre fin à l’acceptation sociale de l’esclavage en Mauritanie” mis en œuvre et financé par l’ambassade des États-Unis de Nouakchott.

Une délégation d’activistes des militants de droits humains américains entame à partir du 17 mai 2021 une visite de travail et de partenariat ayant pour objectif de consolider les échanges et les recherches dans les affaires liées aux droits humains en général et aux expériences croisées de la lutte américaine et mauritanienne à travers l’expérience de SOS Esclaves : l’approche et les acquis dans l’action visant à l’éradication de l’esclavage.

Le programme de travail de la délégation comprend des visites aux autorités publiques, notamment des secteurs de la justice, de l’intérieur et des droits de l’homme.

La délégation va rencontrer aussi des organisations de droits humains nationales partenaires et amies de SOS Esclaves en plus d’un travail spécial avec les différentes structures et composantes des programmes et projets de l’organisation dans les domaines de la justice, de l’éducation, de la formation, du plaidoyer et de la prise en charge des victimes, l’assistance et l’honoration de quelques victimes qui sont devenues aujourd’hui un modèle de réussite pour SOS Esclaves dans le domaine de la lutte contre l’esclavage en Mauritanie.

Il faut signaler que la même délégation a déjà entrepris une visite similaire pour notre organisation en 2018 mais a été empêchée de rentrer en Mauritanie par un comportement bizarre et condamnable de l’ancien système.

Nous espérons que cela ne se reproduise pas dans cette visite pour ce que cela a de mauvaise audience et d’impact négatif sur le pays de façon générale et dans le développement et la promotion des droits humains en particulier.

Nouakchott, le 16/05/2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here