Accueil Politique Sénégal : Ouverture des procès de deux députés et d’un maire

Sénégal : Ouverture des procès de deux députés et d’un maire

PARTAGER

Les procès des députés de l’opposition Déthié Fall et Mame Diarra Fam et du maire de Guédiawaye (banlieue dakaroise), Ahmed Aidara, s’ouvrent ce lundi aux tribunaux de Dakar et de Pikine après un premier renvoi.

Ces membres de l’opposition, investis sur les listes de l’inter coalition Yewwi Askan Wi (Yaw) – Wallu Sénégal pour les élections législatives du 31 juillet, ont été arrêtés le 17 juin et devront s’exprimer sur des accusations de participation à une manifestation non autorisée, provocation d’un attroupement et trouble à l’ordre public.

Les deux députés vont être jugés en même temps que 82 autres personnes, pour les mêmes accusations et au tribunal de Pikine (banlieue Dakaroise), le maire de Guédiawaye devra répondre en compagnie de 9 co-accusés.

Après le succès d’une première manifestation (autorisée) le 8 juin, la coalition Yaw qui conteste le rejet partiel de sa liste nationale avait décidé de maintenir le mot d’ordre de manifestations à Dakar et à Ziguinchor, malgré les interdictions brandies par les préfets des deux circonscriptions.

Trois morts (un à Dakar et deux dans le sud) avaient été enregistrés lors d’accrochages entre manifestants et forces de défense et de sécurité et plus d’une centaine de personnes dont l’activiste Guy Marius Sagna, candidat de Yaw dans le département de Ziguinchor, avaient été arrêtées.

Le pays vit une tension politique consécutive au rejet partiel de la liste de Yaw qui devra participer aux législatives sans ses principaux leaders, à cause d’une liste jugée incomplète.

La coalition a, à nouveau, saisi les autorités pour une manifestation à tenir le 29 juin

aa.com