Accueil MAURITANIE Réponse à l’article “de la question linguistique en Mauritanie/Par Mohamed Salem Ould...

Réponse à l’article “de la question linguistique en Mauritanie/Par Mohamed Salem Ould Maouloud”

341
0
PARTAGER
Réponse à l’article

En  lisant le titre de l’article , on se dit voilà peut être une contribution au débat des langues. Mais au lieu de cela , on lit  un article qui n’ajoute rien au débat. Le même discours réchauffé qu’on nous sert  depuis toujours .Or

1-il est  faux de penser que seule l’élite  intellectuelle négro mauritanienne , vit cette situation comme une marginalisation .Il y’a aussi des arabes bon teint , des hassanonophones patriotes .

2 – ce n’est parce qu’l y’a eu  feu  Elhaj  Mamadou BAH , et COREIRA et « son épée  brandie pour la défense de la langue arabe » ,qui n’est en réalité qu’une plume pour défendre son bifteck …  qu’il faut  que l’arabe soit imposée  à tous .

3- L’islam a été révélé  en arabe  , c’est tout à l’honneur de cette langue mais les musulmans arabes sont minoritaires dans le monde  musulman .

4-Le combat pour la justice et l’égalité ne se fait pas en fonction de ce qui se passe ailleurs  .

S’il y ‘a  des français  qui prônent l’usage de l’arabe,  en terre non arabe , à juste titre , les négro mauritaniens ne demandent que la même chose pour leurs langues  sur la terre ancestrale. Pas d’ une hégémonie  d’une « majorité » qui étouffe tout droit des « minorités ».

L’arabe  est la langue de notre religion , c’est aussi une langue qui a beaucoup apporté à la civilisation universelle , c’est une langue de l’ONU , c’est aussi la langue de la « majorité » en Mauritanie  tout cela est incontestable .Mais est ce suffisant pour mettre au ban toutes les autres cultures nationales non arabes ?

Pourquoi ne peut on pas officialiser toutes les langues parlées en Mauritanie , en plus de l’arabe les 3 langues dites nationales ?

Plusieurs pays  dans le monde  arabe ,en Afrique , en Asie en Europe , en Amérique possèdent plusieurs langues officielles avec une « langue de la majorité  » qui naturellement domine sans ôter les droits aux autres !!!

Ce qui se passe chez nous  ne relève pas de la complexité du problème mais d’une volonté politique de discrimination .

Et si vous dites , je vous cite « curieusement ceux qui sont censés de défendre l’arabe(vous ne dites pas pourquoi ?), ne sont pas enthousiastes pour sa défense .

Cher monsieur voulez vous nous dire que les maures doivent être  forcément défenseurs de la langue arabe  alors qu’ils excellent aussi dans d’autres langues ? Et pourquoi ?

Je vous comprends mieux lorsque plus loin vous insinuez que KANE ne peut même pas être ministre des affaires étrangères  à cause des réunions de la ligue arabe.

Dès lors comment serait il alors président d’une république « arabe » ?

CVE  et autres partis politiques , autres dirigeants négro mauritanien… Quand à dire que vous êtes francophone , francophile cela n’ajoute rien au débat .

Et vous n’êtes pas entrain de scier la branche où vous êtes assis mais entrain d’arroser l’arbre de la zizanie  

Notre malheur c’est que même l’intelligentsia arabe (arabophone et francophone ) est quelques part  complice de cet état de fait , non pas par instinct de survie ( aucune menace) mais  pour une raison que j’ignore …

Un penseur disait « un intellectuel   ne devrait pas avoir peur d’être seul … » Notre intelligentsia a décidé d’hurler avec les loups  au détriment  de l’intérêt nationale … 

Dans tous les cas quelque soit la politique d’exclusion , elle ne serait pas pire que le génocide déjà subit et les tueries massives d’antan , nous seront toujours là même sans accès  conséquent aux médias publics et /privé , même privé d’école pour nos enfants , même sans papier chez nous car c’est la seule terre que nous aimons et chérissons en dehors de nos lieux saints. Nous sommes là et resteront là.  

Bonne et  heureuse année 2021 .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here