Accueil MAURITANIE Mme Ghazouani valorise le rôle de Première Dame et le hisse de...

Mme Ghazouani valorise le rôle de Première Dame et le hisse de la figuration à l’implication positive

254
0
PARTAGER
M. Mariem Fadel Dah, la première dame de Mauritanie valorise son rôle de et le hisse de la figuration à l’implication positive

M. Mariem Fadel Dah, la première dame de Mauritanie valorise son rôle de et le hisse de la figuration à l’implication positive

Les Premières Dames de la Mauritanie sont demeurées dans leur majorité, exception faite de Dr Mariem Daddah, confinées pendant leur passage au palais présidentiel, dans leur statut purement protocolaire, n’apparaissant que rarement, notamment à l’occasion d’un voyage à l’étranger du Chef de l’Etat.

Mais avec l’arrivée au pouvoir du Président Ould Ghazouani, son Epouse Mariem Fadel Dah a très vite commencé à donner à cette fonction de la valeur, cherchant à lui insuffler un sang neuf dépolitisé, à travers une implication active et positive dans les activités sociales.

Mint Fadel Dah très engagée dans le social bien avant l’entrée du couple présidentiel Ghazouani au palais, a mis ainsi à contribution son nouveau titre de Première Dame pour booster son combat en faveur de la femme et de l’enfant.

Une implication qu’elle n’a cessé d’illustrer depuis le dernier trimestre de 2019 jusqu’à ce lundi 7 juin courant.

En effet, comme l’aurait fait le Président Ghazouani lui-même, la Première Dame, accompagnée d’une forte délégation ministérielle, s’est envolée en direction de Kaédi, la capitale du Gorgol, où les préparatifs visant à lui réserver un accueil chaleureux et enthousiaste, digne d’un Chef d’Etat étaient à pied d’œuvre depuis plusieurs jours.

A Kaédi, la Première Dame avait supervisé le coup d’envoi de la campagne de sensibilisation du projet «Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel en Mauritanie», au niveau des wilayas du Gorgol et du Brakna.Dans son discours prononcé pour la circonstance, elle a appelé tous (autorités administratives, spécialistes des médias, leaders d’opinion et société civile) à s’unir pour œuvrer au changement des mentalités et comportements qui entravent la scolarisation des filles et à favoriser leur intégration effective dans la vie économique, sociale et politique.

« Nous réussirons, avec l’aide d’Allah, à promouvoir un développement durable dans lequel les femmes jouent pleinement leur rôle», a-t-elle assuré. 

Le projet en question vise à promouvoir l’autonomisation économique des femmes et des filles et la promotion de l’éducation des filles. Financé par la Banque mondiale à hauteur de 60 millions de dollars, le projet qui s’étend sur , sur une période de quatre ans couvre les wilayas des Hodhs Charghi et El Gharbi, de l’Assaba, du Guidimakha, du Brakna et du Gorgol.

 Ce n’est pas la première fois que la Première Dame Mariem Fadel Dah se trouve aux premières loges de l’action officielle sociale et culturelle.

En effet, elle avait assisté en mai dernier à la projection du film “Le Mauritanien” au palais des Conférences, à laquelle avait également pris part le Premier ministre, des membres du gouvernement, des ambassadeurs et d’autres personnalités.

Elle a supervisé aussi en avril passé, également au Palais des Congrès de Nouakchott, la cérémonie de lancement du grand meeting de la femme mauritanienne et présidé le mois la cérémonie de clôture des activités de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

Mint Fadel Dah avait appelé bien avant en mars dernier, par vidéoconférence, à la réunion de l’initiative pour l’élimination des fistules obstétricales en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Autant dire que Mariem Fadel Dah tient à joindre l’utile à l’agréable et à ne pas se limiter à son seul statut protocolaire, qui cache parfois un activisme discret et occulte des femmes des Chefs d’Etat pour s’adonner au pillage de l’Etat sous le couvert du palais, afin d’assurer une retraite dorée, une fois, son époux sorti du palais et de ses trésors. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here