Accueil MAURITANIE Mauritanie: déclaration de la CVE sur le dialogue

Mauritanie: déclaration de la CVE sur le dialogue

595
0
PARTAGER
cve


La Commission Exécutive de la Coalition Vivre Ensemble (CVE) s’est réunie ce jeudi 25 février 2021 à l’effet d’examiner l’offre de la CVE en matière de dialogue.

Auparavant, la Commission Exécutive, a pris acte de la déclaration des partis représentés à l’Assemblée Nationale. Si elle en partage les objectifs, le contenu et le format du dialogue devront éviter l’amalgame entre dialogue national et dialogue politique.

Certes, le dialogue dont nous avons besoin, c’est celui qui est susceptible d’apporter des réponses concrètes et durables à la problématique du Vivre Ensemble ; mais, celle-ci étant multidimensionnelle (politique, économique, sociale et culturelle), il faut faire la part des choses entre différents types de dialogue, l’un portant sur l’unité nationale et la cohésion sociale, l’autre sur la démocratie.

Le dialogue national devra être fermement axé sur les rapports entre l’Etat et les Communautés et les rapports entre les communautés elles-mêmes. Il devra déboucher sur une charte ou un nouveau pacte national inséré dans la loi fondamentale de notre pays. Par conséquent, un tel dialogue devra être élargi à des acteurs non politiques et organisé de façon autonome.

Quant au dialogue politique, il balisera les rapports entre l’Etat et le citoyen, tant du point de vue de l’ancrage de la démocratie, que des libertés publiques.

Le résultat attendu de ce dialogue doit être un code électoral consensuel, des institutions consensuelles et crédibles, une justice pour tous et par tous, des libertés publiques garanties dans le respect de la loi. Celui-ci devra être circonscrit aux acteurs qui ont vocation à faire de la politique.

En tout état de cause, la CVE considère qu’il faut, avant tout, tirer les leçons de l’expérience des dialogues organisés dans notre pays. Ni « kermesse », ni exclusion, mais oui à de vrais dialogues inclusifs, sans tabou et sans escamotage.

Enfin, la CVE estime que le cadre approprié de préparation pour l’Opposition, réside dans l’Initiative du 18 Janvier 2021 regroupant l’ensemble de ses forces vives.

Nouakchott, le 25 février 2021.

LIRE AUSSI KHB: “Ghazouani devra aller loin avec un dialogue national approfondi”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here