Accueil Afrique Mali : 19 terroristes éliminés en 15 jours, selon l’armée

Mali : 19 terroristes éliminés en 15 jours, selon l’armée

PARTAGER

Au moins dix-neuf terroristes ont été éliminés par les forces armées maliennes depuis le 22 mars lors d’opérations contre des jihadistes, selon un communiqué de l’état-major général publié dans la nuit de jeudi à vendredi à Bamako.

Les Forces armées maliennes (FAMa) ont annoncé « la neutralisation de quatre terroristes dans la zone de Niono », dans le centre du pays ainsi que, dans le sud, l’élimination de « trois GAT » (« groupes armés terroristes ») dans la forêt du Baoulé et de « 15 terroristes » dans les secteurs de Manfouné, Vanekui et Mandiakui.

FAMa a déclaré également l’arrestation d’une dizaine de terroristes et la saisie de plusieurs armes, des munitions, du matériel de communication ainsi que des véhicules, lors de ces opérations dans les régions de Bougouni, Koutiala et Sikasso.

Par ailleurs, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a annoncé, jeudi, avoir ouvert une enquête sur « des allégations de violations graves des droits de l’homme » lors d’une opération antiterroriste lancée par les forces armées maliennes dans la région de Moura, dans le Centre du pays.

Elle a souligné que conformément aux procédures établies depuis son déploiement, elle a entrepris des démarches auprès des autorités pour obtenir un accès aérien à Moura, une localité où la MINUSMA n’a jamais entrepris d’opération et qui est extrêmement difficile d’accès.

La MINUSMA a réitéré « sa profonde préoccupation » face aux allégations de violations graves des droits de l’Homme et du droit international humanitaire au cours d’une opération anti-terroriste menée du 27 au 31 mars par les Forces armées maliennes dans le village de Moura, Cercle de Djenné, dans le centre du pays.

La justice militaire malienne a annoncé, mercredi soir, l’ouverture d’investigations sur les récents évènements de Moura (centre), suite à des allégations faisant état d’exactions présumées commises sur des civils.

L’armée malienne avait annoncé, avoir tué 203 terroristes et interpellé 51 autres, suite à une opération d’opportunité aéroterrestre de grande envergure menée du 23 au 31 mars, dans la zone de Moura, à 17 kilomètres au Nord-est de Kouakourou dans le cercle de Djenré.

Sahel Intelligence