Accueil MAURITANIE L’OTAN renforce son partenariat avec la Mauritanie

L’OTAN renforce son partenariat avec la Mauritanie

PARTAGER
L’OTAN renforce son partenariat avec la Mauritanie

En élargissant la portée de leur dialogue politique et de leur coopération pratique, l’OTAN et la Mauritanie développent encore le partenariat qu’elles entretiennent de longue date. Des responsables civils et militaires de l’OTAN viennent juste d’achever un voyage en Mauritanie, où ils ont examiné les possibilités s’agissant des activités de conseil, de formation et de renforcement des capacités qui pourraient être menées en plus à l’appui des structures et institutions de défense et de sécurité nationales mauritaniennes.

Ils ont rencontré le ministre des Affaires étrangères, le chef d’état-major de la défense et plusieurs hauts responsables des ministères mauritaniens des Affaires étrangères et de la Défense, ainsi que des représentants de la communauté internationale, notamment du Secrétariat exécutif du G5 Sahel, du Collège de défense du G5 Sahel, de l’Organisation des Nations Unies, du Comité international de la Croix-Rouge, et de l’Union européenne.

Ce voyage s’inscrit dans le prolongement de la visite effectuée à Bruxelles, plus tôt cette année, par le président de la Mauritanie, Mohamed Ould Ghazouani. À l’occasion de cette toute première visite d’un président mauritanien à l’OTAN, le secrétaire général de l’Organisation, Jens Stoltenberg, avait déclaré : « Je salue les contributions importantes de la Mauritanie à la sécurité régionale. Votre pays joue un rôle moteur au sein du G5 Sahel, et vos forces sont en première ligne pour lutter contre le terrorisme dans la région. Nous suivons de près la situation en matière de sécurité », avant d’ajouter : « Je suis heureux de dire que nous avons convenu de renforcer le dialogue sur la lutte contre le terrorisme ; ce dialogue peut aboutir à une plus grande coopération entre l’OTAN et la Mauritanie, notamment pour la sécurité aux frontières et la lutte contre les engins explosifs improvisés ».

Au sommet de l’OTAN tenu à Bruxelles en ce mois de juin, les dirigeants des pays de l’Alliance ont souligné que la détérioration de la situation dans la région du Sahel importait pour la sécurité collective de l’OTAN.

Ils ont clairement indiqué que l’approche de l’OTAN concernant le Sahel était actuellement axée sur le partenariat qu’ils entretiennent de longue date avec la Mauritanie, et que les Alliés continueraient par ailleurs de dialoguer avec les partenaires de l’OTAN concernés, avec les représentants de la région du Sahel, avec des organisations et entités internationales et régionales, comme l’Union africaine, les structures du G5 Sahel, l’ONU et l’UE, ainsi qu’avec la Coalition pour le Sahel. L’OTAN développera son interaction avec les structures du G5 Sahel, et elle reste prête, si demande lui en est faite, à réfléchir à la possibilité d’autres interactions dans la région.

La Mauritanie fait partie du cadre de partenariat « Dialogue méditerranéen » de l’OTAN depuis 1995. Ces dernières années, l’Alliance a prêté son concours à la Mauritanie pour la construction de dépôts de munitions sûrs, la destruction des munitions obsolètes et la formation du personnel militaire.

L’OTAN a également aidé à mettre en place quatre centres de gestion de crise dans le pays, et elle a contribué à renforcer les capacités opérationnelles et les moyens de gestion de crise de la Mauritanie dans les domaines de la santé publique et de la protection civile, par la création de deux unités de protection civile.

otan