Accueil Economie L’Etat mauritanien et Kinross signent un accord gagnant-gagnant articule autour de 7...

L’Etat mauritanien et Kinross signent un accord gagnant-gagnant articule autour de 7 axes

348
0
PARTAGER
L’Etat mauritanien et Kinross signent un accord gagnant-gagnant articule autour de 7 axes

« Un accord de résolution vient d’être signé avec la société Kinross Gold Corporation qui met fin à l’ensemble des points de discussion et instaure un climat de confiance basé sur la protection de l’intérêt général », indique un communiqué du ministère du pétrole, des mines et de l’énergie.

Fort de 7 points, ledit accord se veut bénéfique aux deux parties d’une part et remédier à certaines failles fondamentales de l’ancien accord, jugé peu regardant de l’intérêt à moyen et long terme de l’Etat mauritanien et des populations.

Les sept axes auxquels s’articulent l’accord de résolution qui comprennent de millions de remboursements et d’exonérations faites par TLMSA à la Mauritanie et instaure particulièrement un climat de confiance entre les deux parties sont : 

1) Le passage de la redevance minière de 3% à des niveaux graduellement progressifs selon le prix de l’or pouvant aller jusqu’à 6,5%

2) La nomination de membres observateurs au conseil d’administration de la société TML s.a. afin de permettre un suivi immédiat des décisions et permettant ainsi d’accroître la transparence.

3) Le non-remboursement d’un montant de 74 millions de dollars qui devrait être remboursé à la société Kinross Gold Corporation, relative au carburant exonéré. 4) Le paiement, à l’Etat mauritanien par Kinross Gold Corporation, d’un montant de 10 millions de dollars à la signature de l’accord.

5) Le paiement d’un montant annuel de 1 million de dollars pour le renforcement de capacités et ce durant toute la période d’exploitation.

6) Le renforcement du contenu local via l’implication davantage de la société Kinross Gold Corporation dans le domaine du développement local et national. 

7) Le remboursement à la société Kinross Gold Corporation d’un montant de 40 millions de dollars tels que dus et confirmés par lettre du ministère des finances en date du 12 mai 2015. Les négociations ont abouti sur l’échelonnement du paiement sur une période de 5 ans.

« Le gouvernement tient à rappeler ses engagements auprès des investisseurs et à rappeler sa ferme volonté à améliorer davantage le climat d’affaires tout en garantissant une exploitation des ressources naturelles nationale responsable, pérenne et durable de manière à continuer à améliorer le bienêtre et les conditions de vie des populations », conclut le Département.