Accueil MAURITANIE Le Manifeste des Haratines indigné par la sous-représentation de la composante dans...

Le Manifeste des Haratines indigné par la sous-représentation de la composante dans les circonscriptions électorales

PARTAGER

Le Manifeste pour les Droits politiques, économiques et sociaux des Haratines au sein d’une Mauritanie juste et réconciliée avec elle-même vient d’exprimer dans une lettre adressée aux acteurs politiques de tout bord son indignation et sa déception pour la faible représentation de cette composante dans les circonscriptions électorales et les partis politiques.

La présence des Haratines dans ces structures n’est pas satisfaisante voire suscite l’inquiétude, a indiqué le Manifeste dans une conférence de presse organisée ce samedi 21 janvier courant dans la capitale Nouakchott

Les Haratines n’ont aucun représentant politique au niveau des élections locales et régionales et bien pire, ne disposent d’aucun député au niveau de certains wilayas du pays, souligne le Manifeste

Illustrant cette exclusion d’une composante démographiquement considérable, le Manifeste a fait parler les chiffres citant dans ce cadre, l’exemple de l’Assemblée nationale dont les 157 parleementaires comptent 20 députés Haratines seulement.

 Dans les deux Hodhs dont le nombre des députés est plus de 10, il n y a pas de parlementaire harratine, s’indigne le Manifeste, selon lequel, la représentation au niveau des conseils municipaux est quant à elle quasi-nulle, avec un siège de maire unique à Nouakchott et item pour les conseils régionaux

La lettre a appelé aussi à une représentation “réelle et non picturale” des Haratines dans les futures élections législatives, municipales et régionales.

Tous les partis politiques doivent en conséquence favoriser leur candidature aux sièges présentés à cette consultation électorale décisive

 Le Manifeste a appelé par ailleurs à adopté le principe de la proportionnelle dans tous les partis, eu égard à la démographique de la composante des Haratines au niveau des communes, des conseils régionaux et des législatives, tout en œuvrant à ce que la femme harratine jouisse elle aussi de la discrimination positive réservée à la gent féminine

* Photo : Yarba ould Navé, président du Manifeste des Haratines