Accueil MONDE Le Burkina Faso frappé par le terrorisme jihadiste

Le Burkina Faso frappé par le terrorisme jihadiste

191
0
PARTAGER
Le Burkina Faso frappé par le terrorisme jihadiste

Deux attaques horribles, sauvages et meurtrières ont frappé le Nord du Burkina Faso dans la nuit du 04 au 05 juin 2021 dans les villages de Solhan et d’Al Daida, dans la région de Tadaryat, Province du Yagha..

Ces deux attaques, conduites par des jihadistes liés à Al Qaida et à l’Etat Islamique, commises dans la zone dite « des trois frontières » entre leBurkina Faso, le Mali et le Niger sont les plus meurtrières au Burkina Faso depuis le début des violences jihadistes en 2015, et le bilan, pour l’heure, s’élèverait à plus de 160 tués et des dizaines de blessés sans oublier l’incendie de plusieurs habitations et du Marché de Solhan.

Le Burkina Faso, suite à ces attaques terroristes, est sous le choc et un deuil national de 72 heures a été décrété par le Président burkinabé et pendant trois jours, les drapeaux de tous les édifices publics et des représentations du Burkina-Faso à l’étranger seront mis en berne. Le Chef de l’État burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, a qualifié l’attaque de barbare et parle même de tragédie et les médias ont changé leur programme pour la circonstance.

Aussi, le Royaume du Maroc, dans un message transmis par son Ministre des Affaires Etrangères à son homologue burkinabé, a fermement condamné ces attaques terroristes et exprimé au Nom du Maroc sa totale et forte solidarité avec le Gouvernement burkinabé et, en cette douloureuse occasion, présente ses vives condoléances et ses sincères sentiments de compassion et de solidarité aux familles éplorées et au peuple burkinabé.

De son côté, le Secrétaire Général des Nations-Unies Antonio Guterres s’est déclaré indigné par l’assassinat au Burkina Faso de plus de cent civils, dont des enfants, lors de ces deux attaques perpétrées par des terroristes.

Antonio Guterres a, ainsi, condamné vivement cette attaque horrible tout en soulignant la nécessité urgente que la communauté internationale renforce son soutien à l’un de ses membres dans son combat contre la violence extrémiste et son bilan humain inacceptable.

A noter que l’’attaque intervient quelques semaines après une tournée du Ministre burkinabé de la Défense, Chériff Sy, dans plusieurs détachements militaires pour encourager les forces armées en lutte contre le terrorisme. Le 17 mai 2021, il était justement à Sebba, situé à une dizaine de kilomètres de Solhan, dans la même Province du Yagha.

A signaler qu’après ce massacre de plus de 160 personnes, dont de nombreux enfants, à Solhan, plus de 200 terroristes ont de nouveau pris d’assaut le village dans la nuit du 05 au 06 juin 2021, emportant le bétail et les vivres des villageois avant de se replier dans la zone de Mansila.

Suite à ces dernières attaques terroristes au Burkina Faso, les autorités du Burkina Faso devraient se poser la question de savoir qui en est le véritable commanditaire.

La réponse est connue de tous ! Ceux sont les Généraux algériens ! Eux qui empoisonnent l’Afrique pour s’enrichir sur son dos et veulent à tout prix asservir les peuples africains. Malheur à eux, les peuples africains leur feront payer une note salée !

Au fait, où est la condamnation des autorités algériennes de ces lâches attaques terroristes ? Il n’y en a pas, puisqu’elles en sont les principales marraines !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here