Accueil MONDE La CEDEAO regrette “une décision extrême” du Mali

La CEDEAO regrette “une décision extrême” du Mali

PARTAGER
La CEDEAO regrette

Quelques jours après l’expulsion de son Représentant, diplomate burkinabé Hamidou Boly, par les autorités maliennes, la Cedeao a exprimé des regrets à travers un communiqué.

Rien de plus. “La Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) regrette la décision prise par les Autorités de la Transition du Mali d’expulser son Représentant au Mali, le 25 octobre 2021“, peut-on lire dans le document.

L’organisation sous-régionale d’ajouter: “Cette décision extrême intervient dans une période importante et délicate caractérisée par l’accompagnement de la transition politique au Mali par la CEDEAO et les autres partenaires dans un contexte sécuritaire complexe. Elle intervient également alors que le processus de rappel du Représentant à la Commission était déjà engagé pour assurer son remplacement dans les meilleures conditions”.

La Commission de la CEDEAO affirme néanmoins qu’elle “reste engagée et continuera à déployer ses efforts pour appuyer une transition réussie et apaisée au Mali“.