Accueil Afrique BP à la COP27 au nom de la Mauritanie indigne!

BP à la COP27 au nom de la Mauritanie indigne!

PARTAGER

Le directeur général de BP, Bernard Looney, avait été enregistré comme délégué des pays pauvres pour la COP27, a révélé BBC, selon laquelle, son nom figurait sur les listes officielles de l’ONU en tant que délégué de la Mauritanie, où BP a d’importants investissements.

Quatre autres employés de BP font également partie de l’équipe mauritanienne, indique la même source.

Looney a été invité à la COP27 par les Mauritaniens pour une cérémonie de signature, indique BP. Ce qui constitue une contradiction à l’esprit de la Conférence dont le plaidoyer est d’une part de lutter contre les projets énergétiques notamment pétroliers, eu égard à leurs effets sur l’environnement et d’autre part, de rappeler qu’il est temps de payer la facture climatique.

Il y a eu donc une vive polémique à la COP27 quant à la présence de représentants de gigantesques sociétés internationales pétrolières et gazières comme BP à cette conférence

De nouvelles données publiées aujourd’hui montrent que leur nombre a considérablement augmenté depuis la COP26 à Glasgow.

Alors, comment le directeur général de l’une des principales compagnies pétrolières du monde en est-il arrivé à faire partie de l’équipe de l’une des nations les plus pauvres du monde ? s’interroge BBC.

BP indique que M. Looney a été invité par la délégation mauritanienne à participer à une réunion et à une cérémonie de signature en marge de la COP27 pour un “accord significatif sur l’hydrogène”.

Pour cela, l’équipe mauritanienne l’a inscrit sur la liste officielle des participants, lui donnant droit d’accéder à la “zone bleue” de la COP27, la zone réservée aux délégations gouvernementales et où se déroulent les principales négociations.

M. Looney et quatre collègues seniors de BP étaient ici pour signer un accord avec la Mauritanie pour explorer le développement d’une installation d’hydrogène vert dans le pays.

Dans le cadre de ce plan, BP examinera la faisabilité de la construction de parcs éoliens et solaires nécessaires à la production d’hydrogène vert, qui est produit par électrolyse à l’aide d’énergies renouvelables.

“Dans ce cadre, Bernard a été invité par la délégation mauritanienne à participer à une réunion et à une cérémonie de signature aux côtés de la COP27 pour l’important accord”, a déclaré BP dans un communiqué.

BP, qui a réalisé un bénéfice de 8,2 milliards de dollars (7 milliards de livres sterling) au troisième trimestre 2022, a d’importants investissements en Mauritanie, une économie émergente où moins de la moitié de la population a accès à l’électricité.

Il y a déjà eu une polémique sur la pression de certains pays africains qui veulent exploiter leurs réserves de pétrole et de gaz à une époque de forte demande en Europe et ailleurs.

Cette inscription de cinq cadres supérieurs de BP dans le cadre d’une délégation mauritanienne à la COP a suscité un vaste élan d’indignation au sein des acteurs de la société civile internationale, rappelle-t-on

Traduit de l’anglais