Accueil MAURITANIE Incidents de R’Kiz : l’APP dénonce des arrestations sélectives

Incidents de R’Kiz : l’APP dénonce des arrestations sélectives

PARTAGER
Incidents de R'Kiz : l'APP dénonce des arrestations sélectives

Le parti l’Alliance Populaire Progressiste (APP), présidé par l’historique opposant Messaoud Ould Boulkheir vient de pondre un communiqué , mi-figue, mi-raisin sur les récents incidents survenus dans la Moughataa de Rkiz, dénonçant avec vigueur, ce qu’il a qualifié d’arrestations à caractère sélectif dont ont été victimes les personnes faibles de la part des services de sécurité.

L’APP a toutefois exprimé son rejet catégorique de toute violence pour exprimer les revendications et toute destruction de biens publics ou privés.

Ci-après le communiqué:

La ville de R’Kiz, a connu ces derniers temps des larges contestations populaires suivies par d’actes de violence contre certains services publics en raison de la rupture presque permanente de l’électricité et de la dégradation des services publics dans une atmosphère alarmante.

Juste après, les services de sécurité ont engagé une large campagne d’arrestations à caractère sélectif contre des dizaines de mineurs et de jeunes issus, en grande majorité, des couches sociales pauvres des quartiers précaires de la ville.

Selon les témoignages de certains arrêtés, les détenus ont subi des formes exorbitantes de torture morale et physique dont des coups au visage et aux organes sensibles en plus de la privation de l’eau et de la nourriture pendant de longues heures ainsi que d’actes d’humiliation, d’insultes et d’accusations.

Alliance Populaire Progressiste qui suit avec attention dés le début le déroulement de ces événements :

– Rejette toute violence pour exprimer les revendications et toute destruction de biens publics ou privés.

– Invite les citoyens de R’Kiz et de toutes les zones du pays de faire recourt en cas de besoin à la protestation pacifique, à la pression populaire et au vote de sanction contre les responsables de la dégradation de la situation et privilégier toujours les méthodes de lutte politique pacifique.

– Condamne le caractère sélectif sectaire qui a caractérisé ces arrestations et dont ont été victimes les personnes faibles.

– Condamne énergiquement, toutes formes de torture exercée à l’encontre des arrêtés et exige la sanction des auteurs de ces actes illégitimes

– Lance un appel pressant aux autorités administratives et judiciaires de respecter strictement les droits des détenus et leur garantir un jugement rapide et équitable.

– Demande aux autorités tant centrales que locales la prise en charge sérieuse des besoins et préoccupations des citoyens.

Nouakchott le 30 septembre 2021

Le Bureau Exécutif