Accueil MAURITANIE Entretien exclusif avec Dr Ousmane SY, SG de l’AST

Entretien exclusif avec Dr Ousmane SY, SG de l’AST

251
0
PARTAGER
Entretien exclusif avec Dr Ousmane SY, SG de l’AST

Ousmane SY, Secrétaire Général par intérim de l’AST est le Coordonnateur du projet de prise en charge des maladies non transmissibles dans la commune de Tékane. Il est membre du comité de gestion de la construction du centre de Santé de Tékane (responsable de l’achat des équipements), membre et coordonnateur de l’ASPT (Activité Scolaire et Parascolaire de Tékane).

Natif de Tékane, Dr Ousmane SY, jeune et brillant chercheur est titulaire de deux (2) doctorats ; un doctorat en pharmacie et un doctorat en biologie et pathologie humaine.

Dans cet entretien exclusif qu’il a accordé au responsable de la communication de l’AST, Dr Sy revient sur son parcours professionnel riche, le plan d’actions et les objectifs du projet de prise en charge des maladies non transmissibles telles que le diabète et l’hypertension ainsi que la quintessence des rapports qui existent entre l’AST et ses partenaires.

Biographie

Ousmane Sy est né à Tékane en 1982, il est un jeune chercheur titulaire de deux (2) doctorats ; un doctorat en pharmacie et un doctorat en biologie et pathologie humaine, il est ancien interne (résident) des hôpitaux de Dakar en pharmacie et titulaire d’un diplôme d’étude spécialisé en science biologique.

Revenu en Mauritanie en 2015, il a occupé successivement les postes de chefs service du laboratoire du centre hospitalier mère et enfant de Nouakchott 2015-2019 et chef service du laboratoire du Centre Hospitalier des Spécialité depuis 2019.

Dr Ousmane Sy est aussi encadreur de recherche à la faculté de science de l’Université de Nouakchott ou il a encadré 7 mémoires de master de recherche en biologie et deux thèses de médecine à la faculté de médecine de l’université de Nouakchott. Il est aussi auteur de plusieurs publications scientifiques dans des revus internationaux. Il est responsable de l’enseignement de parasitologie pour les élèves techniciens supérieurs de laboratoire à l’Ecole National de Santé.

Il est aussi IVLP du département d’Etat américain, membre du pilier national du laboratoire et évaluateur national de laboratoire.

Au plan social, Dr Ousmane Sy qui fut le chargé d’organisation de l’AST occupe par intérim le post de SG de l’AST et coordonnateur du projet de prise en charge des maladies non transmissibles dans la commune de Tékane, membre du comité de gestion de la construction du centre de Santé de Tékane (responsable de l’achat des équipements), membre et coordonnateur de l’ASPT (Activité Scolaire et Parascolaire de Tékane).

ENTRETIEN.

Vous venez de décliner votre plan d’actions portant sur le Diabète/HTA. Pouvez-vous nous décrire en résumé sur la pertinence de ce plan ?

L’AST est très connue pour l’organisation de caravanes médicales dans la commune de Tékane. Depuis plusieurs années nous organisons des journées de consultations pour soulager les populations du fardeau de la maladie. Ainsi nous avons constaté qu’il y’a une partie de la population dont les journées de consultations ne pouvaient résoudre la difficulté car souffrant de maladies chroniques dont la prise en charge ne peut être fait en une journée.

Cette population est constituée particulièrement de personnes âgées et vulnérables mais qui constituent le socle économique de la population rurale.

D’autre part en absence de prise en charge effective, les maladies chroniques surtout métaboliques sont capables de complications graves et handicapantes.

Pour toutes ces raisons, nous avons trouvé qu’il était nécessaire de chercher un moyen de prendre en charge cette population parallèlement aux caravanes médicales qui, elles, permettent de régler les soucis sanitaires ponctuels. Ce programme devrait se dérouler toute l’année et son calendrier de consultation trimestrielle est basé sur le rythme habituel du suivi du diabétique.

Ainsi lors de ces visites, les personnes inscrites pourront bénéficier d’un bilan biologique pour détecter des complications et informer sur son état mais aussi et surtout bénéficieront de conseils d’un spécialiste et des médicaments à un coût inférieur au prix dans les pharmacies pour les alléger de dépenses liées à la prise en charge médicamenteuse.

Comment compter-vous dérouler ce plan et avez-vous des partenaires qui s’impliquent dans la réalisation de vos objectifs ?

Le déroulement du plan d’action est simple. Il se fait en plusieurs phases : d’abord une équipe de spécialistes qui se chargera de faire une visite chaque trois mois pour les personnes vivant avec les maladies chroniques, puis une équipe au centre de santé chargée d’accompagner les patients au jour le jour. Ladite équipe

 est composée d’infirmiers et supervisée par l’infirmier chef de poste. Cette même équipe est contrôlée chaque mois par d’autres infirmiers installés dans d’autres postes mais originaires de Tékane.

Le plan d’action prend aussi en compte la nécessité de renforcer la formation du personnel médical dans la prise en charge des maladies non transmissibles ainsi que le volet sensibilisation y afférent.

Pour ce faire, nous mettrons à contribution ceux qui nous ont soutenu pour la première phase en 2019 et 2020 en premier lieu Mattel qui nous accompagne dans beaucoup d’autres occasions, mais aussi la diaspora de Tékane établie un peu partout et les autorités sanitaires du pays qui ne ménagent aucun effort pour nous appuyer dans la réalisation de nos objectifs communs.

Propos recueillis par le responsable de la communication de l’AST.