Accueil MAURITANIE Des mesures individuelles discrètes prises par le Conseil des ministres

Des mesures individuelles discrètes prises par le Conseil des ministres

300
PARTAGER
Réunion du Conseil des ministres sur fond de propagation

Il n y a pas eu de mesures individuelles proprement dites, à la fin de la réunion du Conseil des ministres de mercredi passé 6 octobre courant.

Toutefois, les projets de décret relatifs à la nomination discrète et attendue des membres des Conseil d’Administration de trois établissements publics et parapublics ont été adoptés.

Ce qui correspond en soi à des nominations dont les identités des bénéficiaires ne sont pas officiellement communiquées.

Les trois Etablissements visés par ces demi-mesures individuelles en gestation sont le Centre de Protection et d’Intégration Sociale des Enfants, l’Office National du Tourisme et du Parc National du Banc d’Arguin.

Ces nominations qu’on peut qualifier d’indirectes ou d’officieuses, n’étant pas portées à la connaissance de l’opinion publique à travers les médias étatiques sont fréquents dans les réunions ministérielles et suscitent bien d’interrogations sur leur nature et leur motif.

En effet, ce sont souvent des mesures qui ne manquent pas d’opacité et qui profitent la plus part du temps à des “particuliers”, dans ce sens qu’elles sont prises en fonction d’affinités politiques, sociales et politiques avec le sérail

Auparavant, ces postes de président et de membres de Conseils d’Administration sont confiés à d’anciens ministres, ex diplomates et rarement à des retraités, rappelle-t-on