Accueil Afrique Burkina Faso: l’ambassade de France ferme ses portes

Burkina Faso: l’ambassade de France ferme ses portes

PARTAGER

L’ambassade de France au Burkina Faso a fermé ses portes jusqu’à nouvel ordre.

Après la fermeture de ses instituts de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso suite au saccage des manifestants du 1er octobre, l’ambassade de France va fermer à son tour jusqu’à nouvel ordre. «La situation reste volatile à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso malgré le retour d’une apparente accalmie» indique l’enceinte diplomatique dans un communiqué dans la soirée du 05 octobre 2022.

«Cette situation conduit l’ambassade à renouveler ses conseils de grande prudence. Les déplacements devront être limités au strict nécessaire et de préférence effectués à plusieurs, en évitant les attroupements». Cette fermeture fait suite aux attaques ayant visé l’emprise diplomatique le 30 septembre à l’occasion du coup d’Etat contre le Lieutenant-colonel Paul Henri Damiba.

Samedi soir, des manifestants ont incendié une guérite devant le siège de l’ambassade de France à Ouagadougou, et saccagé une partie de l’Institut français à Bobo-Dioulasso (Ouest) et celui de Ouagadougou. Les manifestants accusaient la France de « protéger » Damiba. Cette position des manifestants s’étaient renforcée quand le capitaine Ibrahim Traoré avait déclaré que Damiba se serait réfugié à la base militaire française à Ouagadougou, afin de préparer une contre-offensive.

Dans la foulée, Paris avait démenti toute implication dans les derniers événements au Burkina Faso.

Actu Cameroun