Accueil Education Biram indigné par la conduite “policière” à l’endroit de militantes d’OLAN

Biram indigné par la conduite “policière” à l’endroit de militantes d’OLAN

PARTAGER

Ce lundi 25 juillet, deux militantes de l’Organisation pour l’officialisation des langues nationales (OLAN) ont brièvement investi l’une des tribunes du public de l’Assemblée nationale pendant que les députés mauritaniens se penchaient sur le projet de loi d’orientation sur le système éducatif.

L’une des manifestantes a interrompu les débats en cours. “Sachez que c’est l’avenir du peuple que vous êtes en train….C’est de notre avenir dont il s’agit. Chers députés, sachez que tout le peuple vous écoute”, lance-t-elle avant d’être délogée par un membre de la sécurité.

Pour rappel, OLAN avait organisé ce matin une manifestation qui a été réprimée par la police mauritanienne.

Depuis Tirana en Albanie, le député Biram Dah Abeid a réagi à cette interpellation en la qualifiant d'”acte ignoble”.

“C’est un acte inacceptable. Il fallait agir autrement en la laissant s’exprimer. Pourquoi le Parlement va agir comme la police des régimes d’exception. Ce genre de procédés est à dénoncer et je le dénonce vigoureusement ce mépris”, a déclaré Biram Dah ABEID.

Par Babacar BAYE NDIAYE

Cridem

PS senalioune : Dans une vidéo diffusée par Cridem à ce LIEN on voit l’un des employés de l’Assemblée nationale ou de la police civile user de la force pour expulser l’une des militantes déterminées à faire passer le message aux députés et à mettre en exergue le grand préjudice que cette loi pourrait causer au peuple