Accueil MONDE Attaque de Kafolo : Des groupes salafistes mauritaniens impliqués

Attaque de Kafolo : Des groupes salafistes mauritaniens impliqués

235
0
PARTAGER
Attaque de Kafolo : Des groupes salafistes mauritaniens impliqués

Dans l’affaire de l’attaque de Kafolo, les autorités ivoiriennes informent que des groupes salafistes originaires de la Mauritanie, sont impliqués dans l’invasion de terroristes qui a coûté la vie à plusieurs soldats ivoiriens.

Dans la nuit du 9 au 10 juin 2020, une position de l’armée ivoirienne a été attaquée à Kafolo, une localité située dans le nord de la Côte d’Ivoire, à quelques kilomètres de la frontière burkinabè. Le bilan fait état de plus d’une dizaine de militaires et gendarmes ivoiriens tués. On dénombrait également six blessés et un gendarme disparu.

“Nous enregistrons plusieurs victimes dans nos rangs. Il y a des morts et des blessés, mais nous sommes en train de recouper l’information. Nous ne pouvons pas vous en dire plus”, avait confié une source militaire à APA. L’attaque de Kafolo est survenue quatre ans après celle de Grand-Bassam.

Le lundi 29 mars 2021, une autre attaque a été perpétrée par des terroristes au poste frontalier de Kafolo. Des sources au sein de l’armée avaient indiqué que cette autre attaque de Kafolo était l’oeuvre d’hommes armés venus du Burkina Faso voisin. Moins d’un mois plus tard, notamment le 12 avril 2021, une mine a explosé dans la même localité au passage d’un véhicule des Forces de défense et de sécurité.

“Dans la matinée du 12 avril 2021, un incident est survenu sur le tronçon Petit Nassian-Kafolo à environ deux kilomètres de cette dernière localité. Il s’agit de la détonation d’une charge explosive au passage d’un véhicule de liaison de la gendarmerie nationale”, avait informé le général de corps d’armée, Lassina Doumbia, par ailleurs chef d’État-major général des armées.

Selon Jeune Afrique, des groupes salafistes mauritaniens ont participé aux attaques de Kafolo. Le magazine panafricain précise que cinq ressortissants de la Mauritanie ont été interpellés dans le cadre de cette affaire. On apprend aussi que la somme de 30  511 756 de francs CFA a été investie pour préparer l’attaque de juin 2020.

afrique-sur7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here