Accueil Economie Mali : 1.500 camions venaient du Sénégal avant la crise

Mali : 1.500 camions venaient du Sénégal avant la crise

PARTAGER

Le président sénégalais Macky Sall a accordé un entretien au média allemand Deutsche Welle (DW)

Pour ce qui concerne les impacts de la situation au Mali, Macky Sall souligne qu’il est « indéniable » que la crise malienne impacte négativement l’économie du Sénégal.

« Près de 60% des importations maliennes passent par le port de Dakar. Par jour, on avait plus de 1.000 à 1.500 camions. Donc, si ces trafics s’arrêtent, cela a évidemment une incidence », a-t-il ajouté.

Ce qui est essentiel au Mali, « c’est de s’accorder sur un chemin raisonnable de transition qui permette à ce pays de revenir » « dans le concert des nations, de revenir avec des autorités politiques élues, parce que c’est ça la règle », a-t-il affirmé.

Pour en arriver là, il faut une communion de forces, selon le président sénégalais. « Nous disons qu’il faut mettre tout le monde ensemble, travailler avec les autorités de la transition », a-t-il précisé.

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a adopté une série de mesures à l’encontre du Mali pour cause de retard du retour des civils au pouvoir. Celles-ci portent sur la fermeture des frontières entre le Mali et les États membres de l’organisation, le gel des avoirs maliens au sein de la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO), la suspension du Mali de toute aide financière des institutions financières de la CEDEAO, mais aussi la suspension des transactions avec Bamako, à l’exception des produits médicaux et des produits de première nécessité.

Radio Oméga