Accueil MAURITANIE Un maire et un “Gorille” du palais éclaboussés par un scandale foncier

Un maire et un “Gorille” du palais éclaboussés par un scandale foncier

504
PARTAGER
Un maire et un
Dix éminentes personnalités de la moughataa de Bir Moghrein, relevant de la wilaya de Tiris Zemmour, dans l’extrême Nord Est du pays, ont adressé au président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani une lettre sur fond de plainte contre des spoliations foncières impliquant semble-t-il un trafic d’influence au sommet de la pyramide Etat.

Une lettre qui s’avère aussi très complexe dés lors où elle n’implique pas seulement une maire, censée défendre les intérêts de ses protégés, mais également son frère, qui se trouve être le garde du corps du président de la République, où plus précisément dit le Chef des gorilles du palais

En somme une plainte embarrassante qui peut être considérée comme étant un test véritable de l’intégrité du Chef de l’Etat Ould Ghazouani, qui se voulant depuis son élection se présenter pour les mauritaniens toutes catégories confondues comme un homme d’Etat juste et à l’écoute des citoyens et des sans voix, se trouve aujourd’hui entre le marteau et l’enclume.

Alors penchera-t-il de quel côté, de celui de sa sécurité ou de celui de son électorat ?

Ci-après la lettre dans son intégralité :  

“Monsieur le Président de la République,

Il y a quelques années, la société Iskan a aménagé et distribué avec équité plus de 1400 lots dans la Moughataa de Bir Moghrein.

Les populations ont commencé à les mettre en valeur. Des lots ont ensuite aménagés sur une avenue destinés à usage commercial, ils devaient être vendus aux enchères. Mais à notre grande surprise, le dossier a été retiré à Iskan et transféré au ministère des Finances.

En avril 2021, et contre toute attente, alors que tout le monde s’attendait à une vente aux enchères, Mme Salma mint Alwatt, maire de la Moughataa, et son frére Aly ould Alwatt, garde du Président envoient une équipe munie de documents signés par Mr le Ministre des finances en leurs noms et en ceux de ses frères et parents proches (en fait des prête-noms ) pour borner 37 terrains jouxtant l’avenue principale.

Pour en avoir le cœur net, nous avons demandé et obtenu de l’équipe de bornage les détails nécessaires (les plans, les superficies et les noms des propriétaires…). Plus grave, des lettres d’attribution précisant que des lots de 400 mètres carrés de superficie ont, sur le terrain, entre 4000 et 6000 mètres carrés, ce qui constitue une contradiction flagrante avec les textes et un motif d’annulation des attributions.

Monsieur le Président de la république,

Nous dénonçons ces irrégularités flagrantes commises par notre propre maire qui devait œuvrer pour l’intérêt de tous, au lieu de privilégier ses intérêts personnels et ceux de ses proches. Il n’est, en effet, pas normal, qu’une poignée d’individus s’accapare d’autant de lots au détriment de toute la population de la localité.

Nous vous demandons Monsieur le président de la république de bien vouloir intervenir pour résoudre ce problème et ordonner aux services du Ministère des finances de reconsidérer ces décisions qui lèsent la grande majorité de la population et d’ordonner qu’il soit procédé à une vente aux enchères comme il est de tradition dans ce genre de situations.

Les signataires

– Mohamed Salem Awessi 48826441

– Mawloud Maatamoulana Tiyib 49774979

– Mohamed ould Sidi 27332818

– Abdi ould Ahmed 27202556

– Moulaye El hacen Moulay Ely 41037081

– Moulaye Lehbib Allaly 20340561

– Mohamed Lemine AbdelWahab 42210453

– Mohamed Sidi Athmane yedaly 22003638

– Baraketou Md Lemine 26985045

– Ahmed Zeighem 33616161 / email :ahzeghem@gmail.com

Nouakchott, le 07 Oct. 2021