Accueil SENEGAL Sénégal: cri de cœur d’une citoyenne par Fama BA Ndiaye

Sénégal: cri de cœur d’une citoyenne par Fama BA Ndiaye

407
0
PARTAGER
Sénégal: cri de cœur d’une citoyenne par Fama BA Ndiaye

Je pense avoir mon mot à dire aujourd’hui comme tant de millier de citoyens dehors dans le froid et la poussière, armés de tant d’amertume et de désespoir. On ne peut plus faire semblant que tout va pour le mieux, tellement de choses qui ne vont plus : l’éducation est bafouée, le milieu professionnel est mafieux, la santé est devenue inaccessible, se nourrir devient un défi… A quoi bon d’être jeune de nos jours si on ne peut plus espérer un avenir serein ?

Toi qui te dit Président, qui présides-tu ? Ta poche ? Tes proches ? Un comité monarchique ? Pendant ce temps nous sommes en train de lutter pour avoir notre pain tous les jours, nous martyriser pour avoir un abri ne serait-ce que pour se poser une nuit durant, nous soigner devient un luxe et vivre devient un challenge. As-tu conscience de ce que nous endurons ? De la galère de tout un peuple qui cherche à survivre malgré les conditions difficiles ?

Je me réveille tous les jours perplexes sur une journée lambda me demandant si je pourrais avoir un minimum de gain afin que chaque membre de ma famille puisse avoir une bouchée lui permettant de subsister jusqu’au prochain jour. Des journées classiques disons où le brave Sénégalais se démène au mieux pour braver les transports en commun retrouvant son lieu de travail qui lui garantit des revenus très aléatoires alors que toi et les siens roulez en voitures ultra select avec tout le confort qui y sied avec comme objectif comment berné mon peuple.

Le quotidien d’un sénégalais se résume à cela M. le soit disant Président, on ne plaide pas pour la cause de SONKO on plaide pour le ras le bol de la situation du pays qui continue d’empirer. As-tu fais le bilan du pays? Qu’as-tu fais de plus pour nous? L’eau qui est un liquide ordinaire mais précieux tu nous l’as retiré, nos ressources naturelles également. Où sont passées les subventions aux personnes malades, en difficultés et aux retraités ?

Tu as décidé d’être à la tête et pourtant les jeunes sont tout ce que le pays peut représenter, nous sommes les ressources humaines dont le pays a besoin. Nous incarnons la maturité, la responsabilité et reflétons l’intellect qui devrait propulser le pays en avant, malheureusement certains d’entre nous ont faiblis et ont choisis le chemin le plus facile, par désespoir ils ont perdus pieds à force de tenir très fort la barre.

Nous restons fort et solide et continuerons à nous battre jusqu’à ce qu’il soit autrement M. le soit disant Président, nous t’invitons au dialogue, à la reconsidération de ta position et aux respects des droits de l’Homme. Nous ne reculerons plus car ç’en est assez tant de victimes, de laisser aller, trop de sang à couler car ils ont juste voulu réclamer ce qu’ils leur reviennent de droit

notre Sénégal juste et démocrate.

Fama Ba Ndiaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here