Accueil MAURITANIE Samba Thiam présente ses condoléances aux Baasistes, que doit on comprendre?

Samba Thiam présente ses condoléances aux Baasistes, que doit on comprendre?

808
2
PARTAGER
Samba Thiam présente ses condoléances aux Baasistes, que doit on comprendre?

Selon Kaaw Touré porte parole du parti FPC, la mort de Mohamed Yehdih Ould Bredelil  a fait tombée beaucoup de « masques ». Toujours selon lui, il découvre que certains de ses amis « virtuels » sont chauvins parce qu’ils ont présenté leurs condoléances à la famille Bredelil.

Très bien, avait il pensé que son masque allait tomber en premier, puis celui de Samba Thiam, Ciré Kane etc….? Pourquoi Samba Thiam est-il parti illico-presto verser ses « larmes » de crocodile sur la tombe d’un homme qu’il a accablé, amputé durant des décennies la responsabilité de crimes odieux, de tueries extrajudiciaires et déportations de Haalpoular? Au nom de quel humanisme peut-on avaler un tel gros morceau?

Les informations que nous avons reçues, montrent clairement que beaucoup de prisonniers flamistes doivent leur libération le 04 septembre 1990, à l’intervention  de Sadam Hussein en faveur des baasistes arrêtés en 1988 par le régime de Ould Taya. Le dictateur Irakien avait conditionné son soutien à la Mauritanie dans le conflit Mauritano-Sénégalais de 1989, que si les baasistes sont libérés. Ce qui a été fait par une remise de peine d’un an élargi à tous les prisonniers politiques excepté les officiers Haalpoular qui étaient condamnés à la perpétuité.   

Les baasistes ont été arrêtés en 1987 et  libérés en juillet 1987. En 1988, ils ont été arrêtés à nouveau sur l’accusation d’avoir fomenté un coup d’état. Huit cent (800) soldats maures ont été radiés de l’armée sur l’accusation d’être en connivence avec les baasistes. Ils ont été libérés le 12 décembre 1989 sur l’intervention de Sadam Hussein.

Donc, ces baasistes qui étaient persécutés, emprisonnés ne pouvaient pas organiser les déportations, tueries, surtout planifier un génocide contre les Haalpoular comme le prétend Ciré Bâ dans ses écrits fleuves.

Je comprends parfaitement, celui qui n’aime pas du tout l’idéologie panarabisme des baasistes, moi y compris dans le lot d’individus qui ne sympathisent pas avec l’extrémisme panarabisme, mais, je ne peux comprendre, pourquoi et comment l’élite négro-africaine a cultivé ces mensonges dans le milieu Haalpoular qui crèvent l’œil nu désormais depuis plusieurs décennies?

J’ai toujours dit, défendu et cru, que les bourreaux des Haalpoular en Mauritanie et de toutes les victimes, ce sont les militaires qui étaient au pouvoir. Petit à petit, les choses s’éclaircissent et les mensonges disparaitront.

Diko Hanoune

2 Commentaires

  1. Je crois que monsieur Dicko au-delà de la haine vis à vis des halpulaar(dont lui seul connaît les raisons ) est entrain de justifier par des arguments fallacieux l’accointance Biram avec les bathistes .
    Pas besoin de raconter des contre vérités historiques et nier l’implication des bathistes dans cette triste période…
    En fait qu’est ce qu’il veut Dicko derrière cette opposition crypto personnelle .
    Tous les halpulaars ne sont pas responsables de sa condition inutile de charrier la honte et les inepties

  2. e crois que monsieur Dicko au-delà de la haine vis à vis des halpulaar(dont lui seul connaît les raisons ) est entrain de justifier par des arguments fallacieux l’accointance Biram avec les bathistes .
    Pas besoin de raconter des contre vérités historiques et nier l’implication des bathistes dans cette triste période…
    En fait qu’est ce qu’il veut Dicko derrière cette opposition crypto personnelle .
    Tous les halpulaars ne sont pas responsables de sa condition inutile de charrier la haine et les inepties contre ceux qui n’aspirent qu’à la liberté et l’égalité.
    Biram en tout cas ne le fera jamais !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here