Accueil MAURITANIE Mort d’orpailleurs mauritaniens à la frontière à la suite d’un raid  

Mort d’orpailleurs mauritaniens à la frontière à la suite d’un raid  

PARTAGER

Plusieurs orpailleurs mauritaniens sont morts suite au bombardement de leurs voitures, au moment où ces dernières roulaient hors du territoire mauritanien, dans le Sahara Occidental.

Le nombre effectif des morts dans ces territoires sahraouis n’a pas encore été révélé par des sources dignes de foi, indique-t-on.

 Ce n’est pas la première fois que des incidents malheureux identiques se produisent. En effet, les avides prospecteurs mauritaniens imprudents et régulièrement mis en garde par les autorités contre le danger de quitter les zones autorisées, s’aventurent parfois hors des frontières, s’exposant du coup aux bombardements de drones tantôt algériens tantôt marocains.

Des sources identiques ont confirmé à l’agence de presse que des voitures de prospecteurs mauritaniens ont été bombardées à l’intérieur des terres désertiques mardi soir, ajoutant qu’il a fait plusieurs morts, dont le nombre exact n’a pas été déterminé.

Deux civils mauritaniens avaient été tués en septembre dernier après une attaque marocaine contre un convoi de quatre véhicules mauritaniens dans la ville de Gleibat El Foula.

Le raid avait fait également plusieurs blessés graves.

Trois orpailleurs mauritaniens avaient été tués et quatre blessés dans un incident similaire survenu en janvier 2022.

Une attaque marocaine par drone, lancée en avril 2022 contre un véhicule dans la zone frontalière entre la Mauritanie et le Sahara, avait fait un mort (une femme) et trois blessés (hommes), tous d’origine mauritanienne, rappelle-t-on.