Accueil MAURITANIE Mauritanie: prière de l’Aid Adha à la maison et couvre-feu rallongé

Mauritanie: prière de l’Aid Adha à la maison et couvre-feu rallongé

PARTAGER
Mauritanie: prière de l’Aid Adha à la maison et couvre-feu rallongé

Il fallait s’attendre depuis quelques jours en Mauritanie à un mouvement des lignes de prévention de la propagation de la pandémie du Covid-19, notamment du variant Delta en Mauritanie, en revoyant les mesures préventives et en les renforçant face une propagation statistiquement démontrée par la hausse récurrente des cas de décès et de contamination au cours de la troisième dizaine de juillet courant. 

C’est dans le but d’interagir efficacement face à cette hausse tenancière de la pandémie,  qui revient de plus belle à travers le monde entier et qui pousse l’humanité au retour au confinement et consorts, que le Comité interministériel chargé du suivi de la pandémie de Covid-19, présidé par le Premier ministre, M. Mohamed Ould Bilal Messoud, a pris, le dimanche 18 juillet courant,  6 nouvelles restrictions dont la conjugaison est destinée à freiner la propagation de la pandémie.

Il s’agit de mesures visant à renforcer les mesures préventives nécessaires pour faire face à la propagation de cette pandémie dangereuse et de préserver la santé des citoyens, indique ledit Comité.

Les deux principales mesures prises à cet effet, sont l’annulation de la prière collective de la fête de l’Aid Al Adha, prévue le mercredi 21 juillet courant dans les mosquées et les espaces publics et par conséquent, l’appel des croyants à s’en tenir strictement à l’accomplissement de la prière de l’Aïd al-Adha à la maison, d’une part et du du rallongement du couvre-nocturne en vigueur, lequel commencera désormais à partir de 22 heures au lieu de minuit jusqu’à 6h, partir du lundi 19 juillet 2021.

Les 4 autres consignes sont l’organisation d’une journée de sensibilisation au profit du public sur la gravité de cette épidémie, avec l’implication des autorités, et de la société civile (i), d’étendre et d’accélérer les opérations de vaccination, en particulier pour les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques(ii), du port de masques, de la distanciation sociale, du lavage des mains et l’utilisation de stérilisateurs (iii), et enfin l’interdiction totale de toutes sortes de rassemblements, quelles qu’en soient les causes ; Éviter toute congestion dans les transports en commun(iv).

Reste à savoir, si les croyants qui se trouvent dans les contrées lointaines du pays, se conformément à la prière à domicile ou au contraire accompliront la prière collective de l’Aid Adha en groupes, sachant que ces moments de fête sont des moments très rares de l’année pour les communions religieuses et sociales, qui requièrent des préparatifs de plusieurs mois.