Accueil MAURITANIE Mauritanie: le gouvernement sollicite le concours du secteur privé pour réaliser l’autosuffisance...

Mauritanie: le gouvernement sollicite le concours du secteur privé pour réaliser l’autosuffisance alimentaire

500
1
PARTAGER
Mauritanie: le gouvernement sollicite le concours du secteur privé pour réaliser l’autosuffisance alimentaire

L’objectif de l’autosuffisance alimentaire, qui est cher à toutes les Nations de par le monde, est demeuré généralement inaccessible pour les pouvoirs publics qui ne sollicitent pas le précieux concours du secteur privé.

En dépit de milliards injectés à travers les décennies dans le développement rural, les pêches et les mines ainsi que l’importance de ses ressources hydrauliques et l’immensité de ses territoires notamment ses terres fertiles, sans oublier aussi les opportunités considérables offertes par le fleuve Sénégal pour faire du Sud un véritable pôle de développement agricole, la Mauritanie continue d’importer de l’étranger la plupart des produits essentiels de consommation.

L’Etat semble prendre conscience de cette amère réalité et du manque de pertinence dans ses politiques passées pour créer les conditions économiques indispensables pour amorcer un développement irréversible et auto-entretenu permettant au pays de réaliser son autosuffisance alimentaire et de capitaliser ses revenus considérables en devises dans l’investissement dans les projets productifs.

C’est dans ce contexte caractérisé par des politiques inadéquates que le Premier ministre Mohamed Ould Bilal a sollicité la mobilisation du secteur privé, en président le jeudi 15 avril dernier, une réunion avec les hommes d’affaires mauritaniens dont le président du patronat Mohamed Zeïn El Abidine Ould Cheikh Ahmed.

La réunion a été consacrée à la discussion des voies et moyens de mettre en place une stratégie efficace dans le domaine de la satisfaction des besoins du pays en produits alimentaires, de manière à garantir l’autosuffisance alimentaire et à renforcer la souveraineté en la matière.

Le gouvernement est déterminé à réunir les conditions nécessaires à la réalisation de ces objectifs, surtout que la Mauritanie dispose des potentialités suffisantes en eau, terres agricoles, a affirmé le Premier ministre.

La Mauritanie compte beaucoup sur la contribution engagée des hommes d’affaires dans cette action pour laquelle ils ont déjà manifesté leur disponibilité permanente, a-t-il souligné, mettant en exergue la disposition des pouvoirs publics pour promouvoir le secteur privé, améliorer le climat des affaires, protéger les filières productives, bâtir un socle infrastructurel propice au développement des industries de transformation.

Un appel auquel les hommes d’affaires ne sont pas restés insensibles, puisqu’ils ont assuré au Chef de l’Exécutif leur entière disposition à investir dans le maraichage et l’irrigué ainsi que dans les autres sous-secteurs productifs pour assurer l’approvisionnement suffisant et régulier du marché national. 

Ils ont exprimé également leur satisfaction pour les efforts déployés par le gouvernement en vue de garantir la sécurité alimentaire du pays.

Cette réunion « public-privé » s’était déroulée en présence des ministres du commerce et de l’industrie Mint Mouknass et du Développement rural, Ould Zein.

Mohamed Lemine

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here