Accueil MAURITANIE Mauritanie: la CVE décline sa vision sur le dialogue national

Mauritanie: la CVE décline sa vision sur le dialogue national

478
0
PARTAGER
cve


La Commission Exécutive de la CVE a tenu sa réunion statutaire le samedi 13 mars 2021, sous la présidence de Dr KANE Hamidou Baba, Président de ladite commission.

La CE a saisi l’occasion pour renouveler ses vives félicitations à la commission chargée du dialogue présidée par le doyen Ba Mamadou Alassane pour la pertinence du document sur le dialogue validé par l’instance dirigeante.

Ce document de 9 pages, sous forme de propositions de la CVE sur le dialogue, comporte un diagnostic sur la situation du pays, mais surtout des solutions justes et durables dans le cadre d’un nouveau pacte de confiance.

Dans le document, des propositions concrètes et d’une grande importance sont déclinées, particulièrement sur les types de dialogue à organiser ( i) sur l’unité nationale et la cohésion sociale ; (ii) sur la démocratie et les libertés publiques et (iii) sur le développement socio-économique.  

Ce document dont l’esprit de la refondation de la Mauritanie est convoqué, pointe du doigts des secteurs clés dont le partage du pouvoir, des formes de gouvernance et d’aménagement du territoire adaptées, des politiques hardies de partage des richesses, un pouvoir judiciaire réellement indépendant, une nouvelle approche de l’état civil et une loi foncière.

Le document retrace de nouvelles politiques contre l’esclavage et ses pratiques associées, une politique culturelle et linguistique, et plus globalement encore des politiques et programmes de rattrapage pour ne laisser aucune communauté sur le bord de la route. 

La CE s’engage à mettre à la disposition des partis et acteurs politiques et plus généralement de l’opinion publique le document sur les propositions de la CVE sur le dialogue en perspective. 

La Commission Exécutive, est revenue sur la journée commémorant  le 8 mars  pour féliciter et rendre un hommage appuyé aux femmes de la CVE qui n’ont ménagé aucun effort pour sa réussite, tant dans l’organisation de l’événement avec une exposition vente  clôturée par une conférence débat.

La CE s’est aussi penchée sur les événements gravissimes que le Sénégal, pays frère,  a enregistrés les 3, 4 et 5 mars 2021. La CE regrette profondément les pertes en vies humaines et les blessés graves constatés lors de ces douloureux événements, mais se félicite du retour au calme et à l’apaisement; et souhaite pour le Sénégal et l’Afrique plus de paix et de stabilité.

La CE s’est prononcée aussi sur la décision de la HAPA, pour s’en émouvoir, notamment quant au délai de trois semaines, pour le dépôt des dossiers, qui frise le ridicule, pour l’obtention de nouvelles licences de télévisions et radios privées. La CE exhorte cette institution à revoir ce délai imparti pour donner plus de sérieux à cette décision.

Nouakchott, le 14 mars 2021.

La Commission com de la CVE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here