Accueil MAURITANIE Mauritanie/CVE: DECLARATION Sur des cas de décès à Aéré M’bar après vaccination...

Mauritanie/CVE: DECLARATION Sur des cas de décès à Aéré M’bar après vaccination contre la COVID-19

PARTAGER
cve


Depuis une semaine, des nouvelles alarmantes viennent d’Aéré M’bar (Moughataa de Bababé) et font état de personnes mortes et de malades après avoir pris un vaccin contre la COVID-19.

A ce jour, il a été dénombré 3 morts et plus d’une centaine de malades dont 8 graves évacués à Nouakchott. Les 3 morts sont : Abou Madiel, Kalidou Haby et Mamadou Diombar.

Le vaccin administré à ces personnes est l’AstraZeneca.
La mort et la maladie de certaines personnes vaccinées ont jeté le désarroi parmi la population, et l’inquiétude grandit d’heure en heure. Cette situation nourrit les rumeurs les plus folles et incite les personnes non encore vaccinées à la méfiance, pour ne pas dire au refus de se soumettre à une opération pourtant si vitale.

Quand on sait la peur que ressentent d’aucuns face à la vaccination contre la COVID-19, la situation que connaît la commune d’Aéré Mbar, si elle n’est pas tirée rapidement au clair, est de nature à en rajouter à la panique.
Pire, le silence – en tout cas l’absence jusqu’à date de toute déclaration officielle – des autorités sur cette situation contribue à donner encore plus d’ampleur à cette affaire particulièrement inquiétante et alarmante.

La Coalition Vivre Ensemble (CVE), solidaire des populations d’Aéré M’Bar :
– Présente ses condoléances les plus attristées aux familles et proches des personnes décédées, et souhaite prompt rétablissement aux malades ;

– Exige des autorités une réaction rapide pour apporter une réponse à la situation avant qu’elle ne dégénère – qu’à Dieu ne plaise ;

– Demande qu’une enquête soit menée avec célérité pour faire la lumière sur cette affaire afin qu’un tel drame ne se répète sur un quelconque autre coin du pays ;

– Recommande que des campagnes de sensibilisation soient menées autour de la pandémie de la COVID-19, lesquelles campagnes se feront parallèlement avec des distributions de kits sanitaires ;

– Engage l’Etat (pour une meilleure gestion de la pandémie) à associer les partis politiques aux opérations, et à une large concertation pour la définition d’une stratégie de lutte contre les grands fléaux.

Enfin, la Coalition Vivre Ensemble (CVE) reste disposée, de façon pleine et entière, à apporter son concours afin de lutter contre cette pandémie qui endeuille le monde.

Nouakchott, le 07/07/2021

La Commission Exécutive