Accueil MAURITANIE Mauritanie : Apparition de deux cas de la fièvre hémorragique

Mauritanie : Apparition de deux cas de la fièvre hémorragique

PARTAGER
Mauritanie : Apparition de deux cas de la fièvre hémorragique

Les autorités sanitaires mauritaniennes ont officiellement confirmé l’apparition de deux cas au moins de la fièvre hémorragique dans le pays, s’empressant de rassurer les populations déjà très affectés par deux années de mesures préventives observées dans le cadre des précautions prises face à la propagation de la pandémie du Covid-19 et ses variants.

Face à cette nouvelle donne épidémiologie, le gouvernement a dépêché des missions conjointes des départements de la Santé et de l’Elevage dans les localités où ces cas sont apparus, a affirmé le directeur général de la Santé publique M. Mohamed Mahmoud Ould Ely Mahmoud,.

Objectif : surveiller la situation, isoler les animaux suspects et rechercher d’autres cas éventuels en vue de prendre les mesures appropriées à temps.

Selon les chiffres officiels révélés par le ministère mauritanien de la Santé en octobre 2020, la fièvre hémorragique mortelle, apparue un mois auparavant au niveau de neuf des 13 wilayas mauritaniennes, avait fait au 16 morts au moins.

En 2012, la fièvre de la vallée de Rift avait entraîné la mort de 17 personnes. Sa réapparition en 2018 a fait également des victimes.

Moyens de prévention de la fièvre hémorragique:

  • rester sur des sentiers balisés et éviter les buissons, zones boisées et humides ;
  • préférer des vêtements couvrants (pantalon, manches longues, chaussures fermées) ;
  • traiter éventuellement les vêtements avec un insecticide ;
  • protéger les zones de peau exposées avec un répulsif à base de DEET ;
  • en fin d’activité, inspecter toutes les parties du corps, afin d’enlever une éventuelle tique dès que possible ; 
  • extraire la tique à l’aide d’un tire-tique disponible en pharmacie, ou d’une pince-à-épiler ;
  • éviter d’écraser la tique, de la brûler ou d’appliquer diverses substances.