Accueil MONDE Maroc: profanation du drapeau national à Berlin, où était la police allemande?

Maroc: profanation du drapeau national à Berlin, où était la police allemande?

282
0
PARTAGER
Maroc: profanation du drapeau national à Berlin, où était la police allemande?

Le 24 avril 2021, trois sinistres individus, dont deux cagoulés, ont arraché et jeté à terre le drapeau du Maroc pour le profaner et ce, sans être inquiétés par la police allemande absente des lieux, alors que le troisième filmait la scène. La vidéo est sur le site de yabiladi.com sous le titre « Berlin : deux individus enlèvent le drapeau de l’ambassade du Maroc ».

Ces trois séparatistes rifains, ont tenté de profaner le drapeau marocain avant d’être mis en déroute par le gardien du bâtiment diplomatique et son épouse, les obligeant à prendre la fuite à bord d’un véhicule immatriculé en Belgique sans avoir pu hisser leur torchon blanc portant des inscriptions.

Ils se réclament du mouvement du Hirak du Rif et auraient déjà commis des crimes similaires dans un certain nombre de villes européennes, toujours en visant les représentations diplomatiques et consulaires marocaines.

Cet incident est loin d’être un cas isolé. En janvier 2021, le Consulat du Royaume du Maroc à Utrecht aux Pays-Bas a connu le même scénario. En novembre 2020, le Consulat du Maroc à Valence, en Espagne a été le théâtre d’un événement similaire, lorsqu’un groupe de partisans du polisario a tenté d’entrer dans le Consulat marocain. Il avait réussi à enlever le drapeau marocain pour le remplacer par celui de la pseudo-RASD, avant qu’un fonctionnaire dudit Consulat n’intervienne pour remettre le drapeau du Royaume du Maroc à sa place.

A noter que cette nouvelle agression d’une représentation diplomatique du Maroc en Europe intervient au lendemain d’une lettre signée par Nasser Zefzafi, le leader du mouvement du Hirak du Rif, dans laquelle il déclare ne plus vouloir rester à la tête du mouvement.

Ces faits insultants violent la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques et ont été largement documentés à travers un Live sur le réseau social Facebook que les protagonistes ont eux-mêmes initié.

Il est a rappeler qu’en 2020 le Parlement allemand a voté une loi qui punit la profanation des drapeaux en public. Toute personne qui brûlerait un drapeau étranger, dont marocain ou allemand, sera passible d’une peine qui pourrait aller jusqu’à trois de prison.

Il est de notoriété publique que toute représentation diplomatique fait l’objet d’une surveillance de la part des autorités d’accueil, or cette attaque contre la représentation diplomatique marocaine à Berlin a été menée sans qu’à aucun moment la police allemande n’intervienne.

Souhaitons que la justice allemande soit, elle, présente et fasse son travail en sanctionnant ces lâches individus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here