Accueil MONDE Mali : Une mine a tué 16 civils au nord du pays

Mali : Une mine a tué 16 civils au nord du pays

288
0
PARTAGER
Mali : Une mine a tué 16 civils au nord du pays

Seize civils ont été tués près de Gao, dans le nord du Mali, lorsque leur véhicule a heurté une mine, ont indiqué jeudi des sources hospitalières.

Deux sources hospitalières de la plus grande ville du nord ont confirmé le bilan de l’explosion de mercredi à l’AFP, les derniers morts civils dans une région en proie à une insurrection jihadiste de plusieurs années.

«Trois autres blessés sont à l’hôpital de Gao», a déclaré l’une des sources, ajoutant que les 16 morts avaient été enterrés dans la ville jeudi.

« Les blessés ont déclaré que le véhicule était en route pour une foire dans le village de Ntillit, à environ 80 kilomètres  de Gao », a déclaré la deuxième source hospitalière.

Un engin explosif improvisé a tué deux civils le 8 mai près de Tessalit, dans le nord du Mali, au lendemain du jour où trois soldats ont également été tués lorsqu’une bombe a frappé leur convoi près de Hombori dans le centre du pays.

L’insurrection jihadiste du Mali a commencé en 2012, se propageant dans le nord et le centre du pays et au Burkina Faso et au Niger .

Les attaques djihadistes, les violences interethniques et autres troubles ont tué des milliers de personnes et contraint des centaines de milliers d’autres à fuir, persistant face aux interventions des troupes onusiennes, africaines et françaises.

Les chiffres de l’ONU ont montré que l’année dernière, 76 personnes ont été tuées et 287 blessées par des mines et des explosifs improvisés au Mali, dont environ la moitié étaient des civils, le bilan continuant d’augmenter cette année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here