Accueil MAURITANIE L’effort anti-terroriste mauritanien au Sahel salué par Washington

L’effort anti-terroriste mauritanien au Sahel salué par Washington

PARTAGER

La Sous-secrétaire d’État américaine chargée des Affaires politiques, Mme Victoria Nuland s’est entretenue, hier mercredi à Marrakech au Maroc, en marge des travaux de la réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech avec la participation des représentants de plus de 80 pays et organisations internationales, avec le ministre mauritanien des affaires étrangères, de la coopération et des mauritaniens à l’extérieur Mohamed Salem Ould Merzoug.

L’occasion pour le responsable américain pour saluer l’action menée par Nouakchott pour contrer le terrorisme et affiner des stratégies bien pensées pour une déradicalisation des jeunes de la région du Sahel en général et de la Mauritanie en particulier.

Ould Merzoug a alerté à cette occasion son interlocuteur américain sur les problèmes liés au conflit russo-ukrainien que peut rencontrer la région du Sahel et l’ensemble du Continent africain, dont la rupture des circuits d’approvisionnement de la région du Sahel en céréales en énergie.

Dans son discours prononcé à l’occasion de cette rencontre internationale, le ministre des affaires étrangères avait mis en exergue la Stratégie Sécuritaire multiforme adoptée par Nouakchott et soutenue par un dispositif de défense et de sécurité installé tout au long de ses frontières.

« C’est grâce à ce dispositif qui a fait ses preuves, que nos forces armées et de sécurité ont pu ainsi imposer une inviolabilité de notre territoire face aux bandes armées », a-t-il dit.

« Dans cette optique, notre armée modernisée a efficacement utilisé le renseignement, placé en première ligne de défense anti-terroriste », a affirmé Ould Merzoug, selon lequel, afin d’assurer une meilleure synergie d’action, ce traitement sécuritaire a été opéré sur la base d’une nouvelle doctrine d’emploi des forces armées et de sécurité, mettant en avant la mobilité et l’agilité pour mieux faire face à cette menace asymétrique.

La réunion de Marrakech est organisée à l’invitation conjointe du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, Nasser Bourita, et du Secrétaire d’État américain, Antony Blinken, rappelle-t-on.