Accueil MAURITANIE Le sommet des dirigeants États-Unis-Afrique : un partenariat qui a le vent...

Le sommet des dirigeants États-Unis-Afrique : un partenariat qui a le vent en poupe

PARTAGER
Le sommet des dirigeants États-Unis-Afrique : un partenariat qui a le vent en poupe

L’Afrique, un acteur géopolitique majeur, possède certaines des économies à la croissance la plus rapide du monde.

Du 13 au 15 décembre, le président Biden sera l’hôte du sommet des dirigeants États-Unis-Afrique. Cet événement de trois jours à Washington réunira des personnalités de tout le continent africain qui viendront discuter de moyens audacieux et concrets de renforcer les liens et de faire progresser les priorités communes.

« J’attends avec intérêt de travailler avec les gouvernements africains, la société civile, les communautés de la diaspora aux États-Unis et le secteur privé pour continuer de renforcer notre vision commune de l’avenir des relations américano-africaines », a déclaré le chef de l’exécutif américain.

Comme l’a souligné le secrétaire d’État Antony Blinken lors de son déplacement en Afrique en août, le continent « a façonné notre passé, façonne notre présent et façonnera notre avenir ».

Le sommet comprendra des sessions qui porteront sur les thèmes suivants :

  • la diaspora* et les jeunes leaders africains ;
  • la santé mondiale et la sécurité alimentaire ;
  • le changement climatique et l’énergie ;
  • et les investissements dans les infrastructures.

Au cours de l’U.S.-Africa Business Forum qui se tiendra pendant le sommet, les chefs d’État africains et des responsables américains et africains des milieux d’affaires et des pouvoirs publics discuteront des moyens de faire progresser des partenariats mutuellement bénéfiques pour créer des emplois et stimuler une croissance inclusive et durable.

Lors du sommet, Joe Biden fera la promotion des partenariats et des investissements stables et fiables que les États-Unis ont à offrir et qui permettent aux entreprises d’Afrique et des États-Unis de prospérer.

Depuis juin 2019, le gouvernement américain a aidé à conclure plus de 800 accords de commerce et d’investissement bilatéraux concernant 45 pays africains, d’une valeur estimée à 50 milliards de dollars en exportations et en investissements.

Ces accords ont été mis en œuvre dans le cadre de Prosper Africa, une initiative du gouvernement des États-Unis qui tire parti des services et des ressources de 17 agences gouvernementales américaines pour accroître le commerce et les investissements bilatéraux entre les États-Unis et les pays africains.

shareamerica